Accueil | dMute

C'est quoi la musique ?

: #27 : Les Marquises



Groupe français formé autour du multi-instrumentiste Jean-Sébastien Nouveau, Les Marquises nous avaient offert une œuvre pop aventureuse et envoûtante : La Battue fut l'un des grands crus de 2020. Martin Duru, l'autre homme derrière cet album, répond à notre question : C'est quoi la musique ?

Ce fut l'un de nos inadmissibles loupés de 2020, tristement englouti dans le vortex de la procrastination et de la plume sèche. On se rattrape alors comme on peut car La Battue, quatrième et dernier opus du groupe français Les Marquises (d'après la chanson de Jacques Brel), est une grande œuvre envoûtante et aventureuse comme il s'en fait hélas trop rarement. Et une de plus pour Les Marquises qui, en quelques albums seulement, a déjà développé une musique protéïforme et passionnante nourrie d'influences pop telles que Talk Talk et Robert Wyatt, et d'expérimentations sonores bruitistes, quasi indus, percussives et caverneuses. Formé en 2010 autour du multi-instrumentiste Jean-Sébastien Nouveau, le groupe voit ce dernier s'entourer de quelques fidèles collaborateurs pour convier l'auditeur à une expérience sensorielle différente à chaque nouvel album, de la transe tribale et chamanique de Pensée Magique (dans lequel est invité le génial Benoit Burello de Bed) à la magnifique virée nocturne et lynchienne d'A Night Full of Collapses avec Matt Elliott en passant par la mélancolie intimiste de Lost Lost Lost, œuvre inspirée du peintre d'art brut Henry Darger. Il y a encore de tout ça dans La Battue, album gorgé de synthétiseurs profondément vintage, de rythmiques hypnotiques, parfois kraut (The Trap) et de blues lunaire rappelant Tindersticks (White Cliff) ou Zelienople (Hosts Are Missing). Et nos sens sont encore émoustillés car l'expérience est là : prenante, pesante, enivrante, vivante, totale.

La Battue a été entièrement composé et interprété par Jean-Sébastien Nouveau et son acolyte de longue date Martin Duru, c'est au nom du groupe que ce dernier a répondu à notre question "C'est quoi la musique ?" et on le remercie grandement.

.

.

La musique, c’est quoi ? La musique me fait penser à quelqu’un. Elle me fait penser à un personnage. La musique, c’est qui ?

Dans de nombreuses mythologies, un peu partout, il y a ce personnage qui s’appelle le psychopompe. C’est parfois un dieu, un démon. C’est parfois un animal, un chien, un cheval, un moineau. Le psychopompe a rarement forme humaine. Ce qu’il fait, c’est guider les morts vers l’autre rive, c’est les accompagner dans l’outre-monde où ils résideront. Le psychopompe est un visiteur et un passeur.

La musique, pour moi, est comme le psychopompe. Elle ne nous élève pas, elle nous fait descendre. Elle nous conduit vers ce qui n’est pas nécessairement le royaume des choses défuntes. La musique ouvre des mondes, peu importe lesquels, c’est une narration.

Dans La Battue, il y a ce titre instrumental, Older than fear. Ce titre commence par une sorte de sirène, qui est aussi une sorte de brame – on entend un saxophone baryton déformé par les effets. Je me souviens très bien de la première fois que Jean-Sébastien m’a fait écouter ce morceau. Cette sirène, c’était le son-psychopompe. Ce brame, il me guidait dans un paysage nouveau, inconnu, et à la fin d’Older than fear, j’avais traversé un marécage pour parvenir à « la rivière ». Tout ce que je savais, c’est que j’avais changé de forme dans l’aventure.

Littéralement, psychopompe pourrait se dire aussi : qui anime l’âme, qui aspire l’âme, qui la ravit. La musique n’exprime pas ce que je suis. Elle n’est pas un remède, elle n’est pas une consolation. Elle m’initie et me perd dans des mondes où sans elle, sans le son-psychopompe, je ne serais jamais allé. Dans ces mondes « je » n’existe plus, c’est anonyme et vaste. Basculer, arpenter les terres sauvages, voilà ce que j’aime que la musique que je fais me fasse.

Puis ça s’arrête.

Martin des Marquises



par Romain
le 06/05/2021

Partager cet article :






A lire également sur dMute :
Blog
Playlists
Rattrapage 2020
La Pensée Magique
(2014)
Ici d'ailleurs
krautrock / afro-psychédélisme / electronica
Lost lost lost
(2010)
Lost Recordings
Rock / Pop / Post-rock

0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 25/09 - Blog
The OST - Scraps and Archives
mar. 07/09 - Blog
Kush K - Your Humming
ven. 27/08 - Chronique
Deafheaven - Infinite Granite
mar. 20/07 - Chronique
L'Envoûtante - Espoir Féroce
dim. 27/06 - Chronique
Sarrazy Rochelle - Cyclotimic Songs
ven. 25/06 - Chronique
Kings of Convenience - Peace Or Love
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters