Accueil | dMute

Oval

: Romantiq



sortie : 2023
label : Thrill Jockey
style : glitch / Electronica

achat/téléchargement

Tracklist :
1/ Zauberwort 2/ Rytmy 3/ Cresta 4/ Amethyst 5/ Wildwasser 6/ Glockenton 7/ Elektrin 8/ Okno 9/ Touha 10/ Lyriq

À l'heure où l'Intelligence Artificielle menace de remplacer plusieurs métiers liés de près ou de loin à l'informatique, à l'heure où celle-ci arrive même à duper un concours d'art aux États-Unis en produisant une œuvre picturale qui remporte le premier prix devant des participants médusés par le résultat, on serait amené à se poser quelques questions légitimes sur la frontière de plus en plus mince qui sépare la création artistique d'un programme extrêmement développé. Saura t'on dans un avenir proche distinguer une œuvre programmée par un algorithme savant d'une œuvre simplement "humaine" ? Ces questions quasi vertigineuses, de nombreux artistes importants de la scène électronique s'y sont penchés il y a fort longtemps, ce qui donna d'ailleurs au début des années 90 un genre justement nommé IDM pour "Intelligent Dance Music" qui alimenta ce flou d'une musique créée par des machines créées par des humains.

Parmi eux un certain Markus Popp, aka Oval, que l'on ne présente plus. L'allemand révolutionna la sphère IDM en devenant l'un des pionniers du glitch, un genre se basant sur les parasites et autres défauts accidentels du CD pour produire de l'abstration musicale et surtout : du beau. Après quelques œuvres séminales dans les années 90 (Systemisch, 94 Diskont, Dok), l'artiste développa ses propres logiciels vers le début des années 2000, collabora avec Gastr Del Sol sur leur chef d'œuvre Camoufleur et se fit même sampler par Björk sur l'album Vespertine (Unison) mais disparaîtra ensuite pendant une bonne décennie. Depuis son retour avec le double album O en 2010, Markus Popp continue de s'aventurer dans les méandres d'une electronica destructurée et exigeante mais fait intervenir dans sa matrice de la matière plus organique. Il fait ainsi dialoguer sa musique digitale avec de l'humain c'est à dire des instruments et l'on peut alors entendre sur ses précédents disques de la batterie jouée par Markus Popp himself mais aussi du chant (les albums Calidostópia! et Voa). Ce nouvel album s'inscrit pleinement dans ce virage plus sensoriel (romantique ?) qu'a récemment amorcé la discographie de l'allemand.

En dix compositions futuristes et insaisissables, Oval nous offre avec Romantiq son album peut-être le plus directement accessible à ce jour. Loin des vignettes parfois trop théoriques de certains albums faisant presque figure de manifestes, loin des expérimentations avant-gardistes et pointues de quelques autres albums, Markus Popp semble ici vouloir construire un univers mouvant, cristallin et féérique dans lequel l'auditeur se plaira à se lover sans subir trop de secousses (Touha ci-dessous). Ses aspérités glitchiennes se révèlent ainsi moins dissonnantes que purement mélodieuses, la présence d'idiophones apportant toutefois à l'album une certaine froideur métallique cassant parfois l'enveloppe cocoonesque de l'album (Okno). Aussi, Oval s'inspire intelligemment de la musique répétitive (Rytmy pourrait évoquer les phases de Steve Reich) en la faisant évoluer vers d'autres cimes émotionnelles. Et il ne fait aucun doute que Romantiq est, comme son nom l'indique, un album émotionnel, ouvrant son cœur afin de nous offrir un ensemble de morceaux merveilleux. Merveilleux au sens littéral du terme, soit "ce qui étonne par son caractère inexplicable et surnaturel". Alors que l'on se rassure, si l'impression de surnaturel est encore le fruit de la création de l'humain, l'IA a encore un bout de chemin à faire avant de pouvoir (savoir ?) nous étonner.



Chroniqué par Romain
le 12/05/2023

Partager cet article :




A lire également sur dMute :
Scis
(2020)
Thrill Jockey
glitch / Electronica
VOA
(2013)
Autoproduit
Electronica / Pop / Glitch
Blog
Le titre de la semaine
Stop Motion I + Heroic d'Oval
O
(2010)
Thrill Jockey
Electronica



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 14/07 - Blog
Chris Cohen - Paint a Room
sam. 13/07 - Chronique
Mabe Fratti - Sentir que no sabes
mer. 10/07 - Chronique
Dirty Three - Love Changes Everything
dim. 30/06 - Chronique
Eiko Ishibashi - Evil Does Not Exist
sam. 22/06 - Blog
King Krule - SHHHHHHH!
jeu. 20/06 - Blog
#32 : Cruel Summer
dim. 16/06 - Blog
Cola - The Gloss
sam. 15/06 - Blog
Otto A Totland - Exin
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters