Accueil | dMute

Duster

: Together



sortie : 2022
label : Numerogroup
style : sadcore / Shoegaze

achat/téléchargement

Tracklist :
1/ New Directions 2/ Retrograde 3/ N 4/ Time Glitch 5/ Teeth 6/ Escalator 7/ Familiar Fields 8/ Moonroam 9/ Sleepyhead 10/ Making Room 11/ Drifter 12/ Feel No Joy 13/ Sad Boys

Formation d'indie-rock culte par excellence que nous évoquions déjà ici et , Duster avait il y a quelques années repris la route des tournées mais également du studio en sortant contre tout attente un bel album éponyme, mettant ainsi fin à 19 ans de silence discographique. Il est assez clair que cette reformation tardive soit une affaire sérieuse puisque le trio américain revient avec un quatrième effort plutôt impérial. À la croisée de plusieurs genres encore "de niche" dans les années 90 (le shoegaze, le sadcore, le slowcore...), la musique lo-fi parfois apathique de Duster n'avait su conquérir qu'un cercle très restreint d'initiés mais l'arrivée d'internet, l'accessibilité à tous ces trésors cachés et la curiosité des diggers d'aujourd'hui pour la partie immergée de l'iceberg ont eu raison de l'intérêt qu'on leur porte maintenant, toutes proportions gardées. Puis le spleen (post-)adolescent n'a jamais autant été d'actualité qu'aujourd'hui donc c'est peu dire que Duster reste encore un groupe complètement en phase avec son époque.

Chant atone, instruments étouffés, électricité contenue, lenteur de la cadence et minimalisme de toute part, il y a chez Duster une recherche de neutralité au service du fameux "less is more" qui prend la forme de compositions réduites souvent à leur plus simple appareil. Rien ne s'emporte vraiment sur ce Together figé dans son propre univers, ou alors tout s'emporte dans des embardées shoegaze lancées à plein régime (Feel No Joy, Making Room). Hors du temps et de toute hype actuelle, le Duster de 2022 sonne presque exactement comme le Duster de 1998, et c'est tant mieux. Together déploie d'ailleurs comme tous ses prédécesseurs un territoire sonore très sensoriel rempli de contrastes, de mélodies touchantes, d'émotions intériorisées et de quelques fulgurances. Together est assurément un grand disque slowcore et un grand disque tout court.



Chroniqué par Romain
le 06/04/2022

Partager cet article :








A lire également sur dMute :
Blog
Florilège musicopathe
#17 : Grand Huit
Blog
Actualité
Duster - Capsule Losing Contact
Blog
L'Oldie de la semaine
Duster - Stratosphere (1998)



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 13/11 - Blog
#28 : Virée nocturne
sam. 12/11 - Blog
Codeine - Dessau
ven. 28/10 - Chronique
Claire days - Emotional territory
mer. 26/10 - Blog
Goat - Oh Death
sam. 22/10 - Chronique
Palm - Nicks and Grazes
mer. 19/10 - Blog
Adolina - Imago
jeu. 13/10 - Blog
Oh No Noh - Kanzi
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters