Accueil | dMute

MellaNoisEscape

: Heartbeat Of The Death



sortie : 2018
label : Ulysse Productions
style : Noise rock / Avant Garde / rock expérimental

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ The widest scale 02/ Overwhelming joy 03/ Black scintillas 04/ The glint 05/ Vitreous Circle 06/ The expected world 07/ Heartbeat of the Death 08/ Conforming monsters 09/ Hold the void 10/ Across from the castle

Etrangement, musicien.ne.s et publics possèdent une perception du temps visiblement différente. Quand les un.e.s sont persuadé.e.s de n'avoir disparu de la circulation qu'un bref moment, les autres déplorent une absence qui peut parfois se compter en année. Nouvelle preuve de cette distorsion spatio-temporelle, le retour d'Olivier Mellano. Disons plutôt pour être plus précis, de son projet solo MellaNoisEscape, avec ce nouveau disque : Heartbeat Of The Death ( titre tiré d’une peinture de la Japonaise Haruko Maeda revisitée par Yoann Buffeteau pour l'artwork du Lp) .
Malgré les quatre années écoulées depuis son premier Lp signé sous cette bannière, oublier ce guitariste explorateur était tout bonnement impossible : souvent en avance sur pas mal de ses contemporains, on peut dire qu'il a su en souplesse et avec humilité aposer sa marque et faire valoir sa singularité. Avec ses premiers duos ( Psykick Lyrikah avec Arm, Mobiil avec Gaël Desbois), ou des entreprises plus conséquentes (notament le gigantesque Ici-Bas et son casting hors norme rassemblé autour de la musique de Fauré), il a donné , ces dix dernières années, une réplique consistante aux pionniers de la musique dite d'"avant-garde" d'Outre-Atlantique et d'ailleurs. La question en suspend dans tout ça restant de savoir s'il y aurait une suite à son aventure en solitaire. La réponse dépasse là toutes nos attentes.

En effet, si, fort de cette expérience "autocentré", Mellano revient aux affaires, c'est plutôt ce coup-ci avec l'idée d'un trio. Et quel trio !
On trouve à la batterie, Valentina Magaletti , une artiste italienne au CV long comme le bras (The Oscillation, Tomaga, Bat For Lashes entre autres ont pu bénéficier de son jeu hallucinant). Et aux choeurs, Suzy LeVoid aka Miët, une autre bombe à défragmentaion sonique (son live en One-Bass-Woman Band est vraiment impressionnant, son apport pour les concerts de MellaNoisEscape est d'ores et déjà énorme !), complète parfaitement cette folle équipée. La revue d'effectif ne serait pas complète sans citer la présence au mixage et à la gratte du toujours impeccable Nicolas "Kill The Thrill" Dick, élément qu'on imagine au combien moteur dans cette aventure. Elégante manière de rompre le silence, ce disque reflète ainsi à merveille le talent mais aussi l'expérience de "chef de gang" du boss Mellano.

Celles et ceux qui auront erré avec délectation dans le labyrinthe sonore du premier Lp, retrouveront certainement ici quelques ambiances, quelques territoires déjà arpentés. Sauf que l'impressionnant tumulte noise, hanté de mille sensations laisse ici plus de place ...aux chansons. Et c'est magnifique !
Que ce soit le chant de Mellano lui-même ou les voix de Valentina ou Miët, les timbres humains traités, déformés avec délicatesse règlent la cadence et domestiquent un verbe au propos ensorcelant, essentiel. Difficile de dire alors si le trio surprend vraiment. Surement. Mais il séduit, assurément.
Ce compromis entre étrangeté et sophistication, mystique et réalité est brillant d'intelligence et de clarté : on pressent une prise de recul pleine de sagesse et une vraie approche éthique doublée d'une sorte de noirceur d'âme, sans amertume, mais ostensiblement mélancolique.

Au final, cela donne dix titres qui pénètrent autant qu'ils secouent le corps, la conscience et l'esprit. Fruit des interrogations d'un artiste plus que bien entouré, que l'on rejoint sur moults points de vue (écologie, société...), ce disque ne fait pas que les affronter, il les donne en partage, les prolonge, nous permet de nous les approprier. Et, face à ce fameux "Battement de Coeur de la Mort", ce temps qui inéluctablement s'enfuit, qui sait, peut-être nous permettra-t-il d'en résoudre quelques-unes ? On y croit !



Chroniqué par Yvan
le 01/11/2018

Partager cet article :







0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 28/10 - Blog
Hibernis - Middle of the Meds
mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
mer. 03/10 - Chronique
Delgado Jones - Rain Forest
ven. 28/09 - Chronique
Tim Hecker - Konoyo
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters