Accueil | dMute

Necro

: The Murder Murder Kill Kill EP



sortie : 2012
label : Psycho+Logical-Records
style : Hip Hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Toxsik Waltz
02/ The System (feat. Kool G Rap)
03/ No Concern
04/ Gore! (feat. Mr. Hyde)
05/ Sharon's Fetus (The Pre-Kill)
06 Schizophrenia
07/ Tough Jew
08/ Rabbi Holding Guns
09/ For The Streets
10/ I'm Like Howard Stern
11/ Kid Joe Ant

Sortez vos parpaings, vos truelles, votre générateur automatique de punchline sexorcistienne, Necro sort un nouveau projet, moins de deux ans après l'excellent DIE! . Mais cette fois-ci, on aurait bien prolongé l'attente.

The Murder Murder Kill Kill EP est un hors d'œuvres de quinze titres (d'où le double EP) que Necro utilise pour combler l'attente de son prochain LP en collaboration avec le old-timer Kool G Rap (présent sur The System), sous le nom drôlement original des Godfathers, prévu pour la fin d'année.

Si le haut niveau n'est jamais réellement présent, certains morceaux s'offrent un tour préliminaire de C1 sans problème : Schizophrenia, I'm Like Howard Stern, Squirt, Porn Game Suffocation et peut-être quelques autres, à l'appréciation. No Concern a tout du DIE part II. Mais la plupart du temps, on vire dans le quelconque, ce qui est surprenant de la part du stakhanoviste Necro, lui qui envoie du cube inlassablement depuis plus de douze ans maintenant.

Tough Jew, probablement le meilleur titre de l'album, est aussi le plus frustrant, durée : 1 minute. Necro y réaffirme sa vision du juif, à savoir ici plutôt treillis/uzi et Federal Reserve plutôt que lamentation et pyjama. Car si sa judéité a toujours été un serpent de mer dans ses disques, à l'instar du conspirationnisme chez son frère Ill Bill, jamais son ode au juif conquérant n'aura été aussi poussée. Et comme le point Godwin n'a jamais été lui aussi présent, arrêtons-là. En faire des tonnes sur cet EP serait une perte de temps.

Malgré la durée que peut offrir un LP traditionnel et une pochette attirante, Necro ne s'y est pas trompé : il aurait été mal vu de sa part de ternir une discographie irréprochable en y apposant ce projet fait à la va-vite, sans trop forcer. Non, ce double EP reste bel et bien un side-project, et pour la première fois de sa carrière, Necro délivre du dispensable, même pour les fans.

Chroniqué par Lebowski
le 17/07/2012

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
DIE!
(2010)
Psycho+Logical-Records
Hip Hop
Death Rap
(2007)
Psycho+Logical-Records
Hîp-Hop
I Need Drugs
(2000)
Psycho+Logical-Records
Hip-hop



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 01/12 - Chronique
Big Thief - U.F.O.F. / Two Hands
ven. 29/11 - Blog
Baston - Primates
mer. 27/11 - Chronique
L'Envoûtante - s/t
dim. 17/11 - Blog
Rupa - Disco Jazz (1982)
lun. 11/11 - Chronique
Pan American - A Son
ven. 08/11 - Blog
Rrose - Hymn to Moisture
mer. 06/11 - Blog
Matching Mole (1971-1973)
mer. 30/10 - Chronique
Marcus Fischer - On Falling
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters