Accueil | dMute

Beastie Boys

: To the 5 boroughs



sortie : 2004
label : Capitol
style : Hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Ch-Check It Out
02/ Right Right Now Now
03/ 3 The Hard Way
04/ Time To Build
05/ Rhyme The Rhyme Well
06/ Triple Trouble
07/ Hey Fuck You
08/ Oh Word?
09/ That's It That's All
10/ All Lifestyles
11/ Shazam!
12/ An Open Letter To

En 1999 les Beastie Boys résumaient leurs 20 années de carrière en un double CD anthologie, The Sounds Of Science. On pensait que ce disque était annonciateur de la fin de leur carrière, et qu’ils ne se relèveraient pas de la banqueroute de leur label Grand Royal en 2001. N’en déplaise, comme ils le chantent si bien, The Beastie Boys are « back on the scene for the people’s delight ».
Pour le plaisir des fans, certes, mais également pour rendre hommage à leur ville: New-York, qui malgré les attentats d’un certain 11 septembre a su se relever de la crise.
Ainsi, The 5 boroughs désignent les 5 quartiers administratifs de New-York, symboles du cosmopolitisme si cher aux Beastie et qu’ils expriment d’ailleurs dans le titre All Lifestyles.
Cette dédicace ne s’arrête pas au titre de l’album, mais va de la pochette signée Matteo Pericoli - où l’on peut remarquer que les Twin Towers sont toujours debout - jusqu’au single An open lettre to New-York, véritable déclaration d’amour à l’immense cité. “ Brooklyn, Bronx, Queens and Statent, from the Battery to the top of Manhattan, asian, midle eastern and latin, black, white, New-York, you make it happen”.

Est-ce également la nostalgie de leurs 20 ans qui les a poussés à revenir au devant de la scène? Certainement, puisque les quadragénaires délivrent ici un album résolument Old-School. Hip-hop jusqu’au bout, la plupart des titres sont également colorés par une multitude de samples et de sonorités électro. On pourra ainsi reconnaître un sample de Run DMC sur 3 the Hard Way et un des Sugarhill Gang sur Triple trouble.
Les quatre B-Boys rappent toujours avec la même fougue, enchaînant les jeux de mots et les clins d’œil dans un flow super cadencé et speedé. (Certains trouveront cependant leurs voix assez agaçantes). Il n’y a pas vraiment de morceaux qui se détachent du lot. L’album fait preuve d’une profonde homogénéité, même si Ch-Chech it out demeure le morceau le moins "sombre" et possède une certaine fraîcheur.
Et comment parler de cet album sans mentionner les scratchs incisifs de Mix Master Mike qui les accompagne depuis Hello Nasty et les passages en italien et en français où l’accent des new-yorkais est assez irrésistible. (Ceux-ci cela ! oh n’est ce pas ! Qu’est ce que c’est que le brouhaha)

Les Beastie Boys ont toujours milité pour les causes qui leur semblaient justes, notamment pour la libération du Tibet sous emprise chinoise. Ici, c’est Georges W. Bush qui en prend pour son grade sur Right Right Now Now et Time to build. Les Beastie Boys s’insurgent contre un « président qu’ils n’ont pas élu » et contre ses agissements en Irak. (Un peu facile me direz vous ?)

Pour conclure, To The 5 Boroughs est l’album qui régalera tout fan des Beastie qui se respecte, et certainement aussi les mordus de hip-hop, et pourquoi pas les autres. On se laisse facilement charmer et comme le dit la chanson « Hey, if you don't like it, then fuck you ! » : Check it out.

Chroniqué par Antoine
le 07/07/2004

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Blog
Mash-up
#6 Beastie Jóhannsson - Instant Death Escape
The Mix Up
(2007)
Capitol
Hip-hop / Instrumental
Anthology : The Sounds of Science
(1999)
Grand Royal
Hip-hop
Licensed to ill
(1986)
Def Jam
Hip-hop
Ill Communication
(1994)
Grand Royal
Hip-hop



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 15/08 - Chronique
The Necks - Body
jeu. 09/08 - Chronique
Pram - Across the Meridian
jeu. 26/07 - Chronique
Ian Hawgood - 光
jeu. 19/07 - Blog
Dezordr Session : la dixième
lun. 09/07 - Blog
#13 : Jeunesse Sonique
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters