Accueil | dMute

I:Cube

: 3



sortie : 2003
label : Versatile
style : Abstract french house

achat/téléchargement

Tracklist :
01/Music
02/Oblivion
03/Inspector Cube
04/Vacuum Jackers
05/Fabu
06/Can You Deal With That?
featuring RZA
07/East Tribe
08/Monotone
09/La Folle Blanche
10/Tunnel Vision
11/Bubblesphere
12/La Vie En Communauté
13/Baby M

"Music is everywhere", annonce le premier track de ce nouvel album de Nicolas Chaix. et de fait : sur ce troisième opus (comme son nom l'indique !), on navigue dans un environnement où la musicalité est omniprésente. Après "Adore", cocon aquatique surchauffé, 3 nous mène dans la "Bubblesphère", son univers où claviers liquides et échos ambiants sont rois.

Les productions ont évolué vers un son plus clair et léché, vers plus d'oxygène et de lumière. On s'imagine d'ailleurs une écoute idéale dans un loft climatisé et confortable, admirant le soleil derrière la baie vitrée ! En effet, 3 est clairement destiné à l'écoute domestique, même s'il multiplie les clins d’œils appuyés au dancefloor, des vocaux house old-school de Music à Oblivion d'inspiration detroit-tech (et dont les circonvolutions rappellent le "La Chord" d'Aril Brikha).

Autres références qui percent, les BO (La Folle Blanche), la librairy music (La Vie en Communauté), le filtre de ses premières tribulations discographiques (East tribe) et le hip-hop sur l'électro-funk de Can you deal with that ?, en collaboration avec RZA himself. Sur ce morceau, la moitié de Château Flight se livre à une démonstration de groove impeccable, posant le flow de l'homme du Wu-Tang sur un beat syncopé et futuriste, imposant son style atypique jusqu'en terrain rap. Timbaland n'a qu'à bien se tenir !

Le talent d'I:Cube c'est vraisemblablement cela : un don pour les espaces sonores, une identité à la fois groovy et mélodique qui n'appartient qu'à lui, et qui dépasse les genres. sous des abords très accessibles, presque évidents, la richesse d'arrangement de 3 se révèle dès quelques écoutes, avec une capacité à emmener l'auditeur vers des ambiances plus abstraites, à son insu (l'introspectif Bubblesphère). Avec un humour, et une maîtrise folle, I:Cube transgresse les catégories, se joue des clichés pour mieux emporter l'auditeur. Intelligent listening.

Chroniqué par Guillaume
le 07/05/2004

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Live at the planetarium
(2006)
Versatile
Ambient / Techno / Dub
Adore
(1999)
Versatile
Electro downtempo



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 15/10 - Blog
#12
mer. 11/10 - Blog
Dub Engine - Psychosteppa
mar. 03/10 - Blog
Bonnie Li - Plane Crash
lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters