Accueil | dMute

Danse Musique Rhône-Alpes

: Shit Forest



sortie : 2020
label : Kythibong
style : Acid / Experimental / Techno

achat/téléchargement

Tracklist :
1/ Ocarina Belt 02/ Shit Forest 3/ Prise Sur Maison-Roche 4/ Divination Par Les Brosses 5/ Soft Archery 6/ Ghoulio Stairtrap 7/ Prise Sur Maison-Mère 8/ Croisillons 9/ All Noticeable Theories 10/ Spiritisme Et Nouvelles Technologies

Moitié du duo de batteurs Deux Boules Vanille qu'il a récemment formé avec Frédéric Mancini, Loup Gangloff s'échappe en solo afin de poursuivre ses recherches purement percussives. Car il est clair que l'univers sonore du français tourne autour des rythmes, autant sous formes acoustiques qu'électroniques. Deux Boules Vanille était déjà une proposition originale d'enchevêtrer ces deux formes en connectant les batteries du duo à des synthétiseurs analogiques artisanaux conçus par eux-mêmes pour un résultat proche de la techno. Zieutez-moi au passage la pochette de Planète Gougou dans laquelle nos deux hurluberlus semblent s'être déguisés en Megg, la sorcière sous acide de la BD géniale Megg Mogg & Owl de Simon Hanselmann. D'ailleurs autant le dire, de la sorcellerie et de l'acide (house), il en sera encore question chez Danse Musique Rhône-Alpes.

A ceux qui avaient été impressionné par la technicité du duo, le projet solo de Loup Gangloff sera une expérience à la fois évolutive et régressive. Évolutive car l'agencement des nombreux éléments rythmiques se fait ici de plus en plus complexe, flirtant parfois dans leur (dé)construction avec la Danse Musique Intelligente de l'IDM (Divination Par Les Brosses, All Noticeable Theories). Puis régressive dans le sens où Shit Forest renvoit a des sonorités répétitives purement primitives (Shit Forest) et recherche avant tout l'effet d'une transe technoïde brute et sans fioriture.

Programmateur savant, le percussionniste est aussi un véritable monsieur bricolage puisque ce dernier s'est par ailleurs fabriqué toute une palette d'instruments allant des marimbas (Ocarina Belt) aux tasseaux de bois afin d'élargir les textures sonores de ses compositions. Il donne ainsi à ses emballements rythmiques une variation de reliefs contrastant parfois avec la radicalité du son. Shit Forest devient vite un pur objet d'addiction rendant compte du travail effectué par Loup Gangloff que l'on imagine assez laborieux, soit celui de trouver une compatibilité approfondie entre les aspects physiques et électroniques de sa musique. On attend la suite avec impatience.



Chroniqué par Romain
le 15/11/2020

Partager cet article :







0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 14/11 - Chronique
Laëtitia sheriff - Stillness
mer. 11/11 - Blog
Foxeagle - Waves on Water
mer. 28/10 - Blog
#26 : L'Enfance Rouge
dim. 18/10 - Blog
#21 : Cocon
sam. 17/10 - Chronique
Autechre - SIGN
sam. 10/10 - Chronique
Loving - If I Am Only My Thoughts
mer. 07/10 - Chronique
Deftones - Ohms
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters