Accueil | dMute

Jeff Parker

: Suite for Max Brown



sortie : 2020
label : International Anthem
style : jazz / Avant Garde

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Build a Nest 02/ C’mon Now 03/ Fusion Swirl 04/ After the Rain 05/ Metamorphoses 06/ Gnarciss 07/ Lydian, Etc. 08/ Del Rio 09/ 3 for L 10/ Go Away 11/ Max Brown

Quand on s'appelle Jeff Parker et qu'on a consacré sa vie au service de la musique, on a plus grand chose à prouver à son public, à ses pairs ou même à soi. Et pourtant, le quinquagénaire continue d’offrir à l’art d’Euterpe son talent créatif et son jeu de guitare électrique si particulier. Ce nouvel album solo, sans prétention, se dévoile comme un album intime; un throwback sur les moments agréables du passé, en préparation d’un futur incertain. C’est peut-être là le témoignage de l’état d’esprit actuel de l’artiste, qui avec ces onze titres fait le bilan sur sa vie, entre des époques révolues et un aujourd’hui en constante évolution.

Cette photographie musicale qu’est Suite for Max Brown est donc fortement empreinte de nostalgie (“Build a Nest”, chanson chaleureuse interprétée par sa fille Ruby Parker). La couverture de l’album est une photo ancienne, en noir et blanc, d’une femme noire. Ce portrait photo, dont l’état d’usure est apparent, semble tiré d’un album de famille, ancien et couvert de poussière. Serait-ce une pièce de la collection privée de l’artiste ? La photo, figée dans le temps, s’associe aux morceaux de l’album pour nous faire traverser les époques. On reconnaît au cours de ce voyage dans le passé l’ombre d’Otis Redding, dont la “Happy Song” devient un sample efficace pour une interlude (“C’mon Now”). Plus présent encore, le fantôme de Joe Henderson dont le “Black Narcissus” se mute en hymne jazz-hop (“Gnarciss”), et l’âme du maître John Coltrane, qui voit son “After the Rain” savamment réinterprété par le guitariste et ses partenaires de jeu.

Un peu moins loin dans le passé, on peut apercevoir des ambiances et couleurs issues du parcours prolifique de musicien de Parker. Se distinguent tantôt sa formation de jazzman (“3 for L” et son rythme traînant, semblant sortir tout droit d’un club de jazz new-yorkais), tantôt ses incursions dans des sphères plus expérimentales, aux côtés de groupes comme Isotope 217 (le diptyque formé par “Fusion Swirl” et “Go Away”) ou Tortoise (“Del Rio” et son mbira).

Qu’en est-il du présent ? À la fin de ce voyage dans le passé, l’artiste nous dépeint le présent comme un ensemble de couches plus ou moins homogènes. Ces couches sont le résultat du parcours personnel et artistique de Parker. Constituées de souvenirs venus d’autres temps, leurs contours se muent sans cesse, sans savoir ce que peut réserver le futur au musicien de Chicago. Jeff Parker synthétise sur cet album finement réalisé sa vie, son histoire personnelle et musicale, avec ses espoirs et ses peurs, et ce en toute simplicité. Le titre final “Max Brown” est un condensé de cette histoire riche et de ces douces émotions que le guitariste met en avant par son jeu de guitare intelligent et sincère. Suite for Max Brown est ainsi un album complet, tant par sa musicalité que par les émotions qu’il porte. Il est à l’image de sa pochette : chaud et réconfortant. Il donne envie de se plonger dedans encore et encore, sans retenue, pour mieux affronter les promesses du futur.



Chroniqué par Jonathan
le 14/03/2020

Partager cet article :






A lire également sur dMute :
The Catastrophist
(2016)
Thrill Jockey
Post-rock
Blog
Le titre de la semaine
Tortoise - Gesceap
Beacons of ancestorship
(2009)
Thrill Jockey
Post-Rock
Reportage
(12/09/2008)
@ Cité de la Musique
Reportage
(16/02/2007)
@ Maison des Arts
A Lazarus Taxon
(2006)
Thrill Jockey
Post-rock
The Relatives
(2005)
Thrill Jockey
Jazz maniériste
Standards
(2001)
Thrill Jockey
Groovastic electro post-jazz
It's All Around You
(2004)
Thrill Jockey
Post-rock/ expérimental



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 18/10 - Blog
#21 : Cocon
sam. 17/10 - Chronique
Autechre - SIGN
sam. 10/10 - Chronique
Loving - If I Am Only My Thoughts
mer. 07/10 - Chronique
Deftones - Ohms
dim. 04/10 - Chronique
Erik K. Skodvin - Anbessa
sam. 03/10 - Blog
COPINAGE !!!
ven. 25/09 - Blog
Tapeworms - Funtastic
mar. 15/09 - Chronique
The Microphones - Microphones in 2020
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters