Accueil | dMute

Skence

: Home



sortie : 2015
label : Nowadays Records
style : Abstract hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01. Sebastopol 02. Tomorrow 03. The Traitor feat. Calvin Davey 04. Hug n’Bass 05. Perrons 06. Toy Factory 07. La Cible Trebanka 08. La Tempête 09. After 10. Home feat. Raneen 11. Oodd Knight Klub 12. Impromptu 13. Tease 14. Ad Lib

Après deux EPs, plusieurs bandes originale pour la chaîne National Geographic et quelques mixtapes savamment orchestrées, le producteur nantais Skence nous emmène plus loin dans les profondeurs de sa musique avec Home, un premier album qui s'arrange pour envelopper nos esprits dans un seul et même univers tout en nuances. A mi-chemin entre J Dilla et Dj Krush, le jeune Skence propose un mélange de hip-hop instrumental, arpentant les rivages du jazz et de l'électro. Les 14 pistes déversent avec élégance abstract groove et beats à la fois urbains et harmonieux.

On navigue dans un océan d'abstract hip-hop, sur des titres comme Sebastopol ou Tomorrow, où se glisse çà et là divers samples, alternant voix et sonorités analogiques pour un cocktail sophistiqué. Des effets sonores robotiques viennent ponctuer les mélodies de Perorus ou Toy Factory pour un hip-hop futuriste à la précision radicale. A d'autres moments, Skence charge son oeuvre de nostalgie en distillant de langoureuses séries de beats old-school, sur Hug'n'bass, La Tempête ou Tease, qui enlacent nos corps de rythmes solaires.

D'autres titres surprennent en essayant d'autres univers, comme La Cible Trebanka qui s’acoquine avec la world music, en utilisant chants et sonorités exotiques, alliées avec justesse aux beats hip-hop et 8-bit. Il y a également After, à travers laquelle on s'envole dans l'espace, délaissant le travail sur les rythmes aux inspirations africaines et brésiliennes, pour se concentrer sur les textures qui deviennent élégiaques. Le rappeur Calvin Davey, déjà présent sur l'EP Voyager, vient poser son flow sur les beats hip-hop tout en rondeurs du titre The Traitor, rappelant certains projets de Madlib. A ce sujet, la dernière piste s'intitulé Ad Lib, probablement en référence au beatmaker et se démarque par son introduction à la guitare sèche, qui continu de survoler les beats et lignes de synthés cristallines qui s'ajoutent au fur et à mesure que la musique se déroule avec fluidité.

En bref, Skence se révèle être un beatmaker talentueux, proposant un premier long-format hip-hop hybride, qui s'évertue à esquiver les poncifs du genre et à décliner les multiples nuances de la nouvelle vague de beatmaking français, incarnée par La Fine Equipe, Mr Modo, Onra, Creestal...etc. Une bien jolie déclaration d'amour qui l'engage vers un bel avenir.



Chroniqué par Etienne Poiarez
le 18/01/2016

Partager cet article :







0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters