Accueil | dMute

Olivier Depardon

: Les Saisons du Silence



sortie : 2015
label : Vicious Circle
style : Rock Français / Post-rock

achat/téléchargement

Tracklist :
1/ Un Inventaire 2/ Une Histoire 3/ A Jamais Fait 4/ Impression Soleil Dedans 5/ Laisse Agir 6/ Sans un Bruit 7/ Attrape 8/ De la Poussière 9/ Les Synapses Ovales 10/ Tout arrive

C'est un album de nuances et de couleurs. Un album de l'aube et du crepuscule. Il nous évade, nous emmène dans un univers de mots et de mélodies. Trois ans après Un Soleil dans la Pluie, Olivier Depardon, ex-Virago, reprend sa plume éléctrique accompagné par une véritable formation rock. Laissons nous guider au gré de ses déambulations dans Les saisons du Silence.

Tout commence par Un Inventaire, une rythmique et des mots qui frappent ; un prologue avec violoncelles qui annonce la venue d'un ouragan, d'ailleurs il n'est pas sans rappeller l'ouverture hypnotique du Cheval de Turin de Béla Tarr. Les Saison du Silence à été enregistré en douze jours, et quasiment en prise live, ce qui explique sûrement cette sensation d'intensité (A Jamais Fait) mais aussi cette façon d'interpréter les textes. Cela rappelle la poésie sonore, si bien préparée mais pleine de variations, de mystères, là où un mot en devient un autre. Des titres, des textes qui semblent entrecoupés de silences, et auxquels les notes donnent sens : C'est une histoire qui va n'importe où. C'est une histoire où là se joue le tout pour le tout...

Olivier Depardon est un poète, un aède, peintre des sons. L'album sonne comme un tableau, évoque la toile :Voyageur contemplant une mer de nuages de Gaspar David Friedrich. Ce sont les éléments qui se déchainent et nous qui contemplons ce speclacte, Sans un Bruit. Le point culminant de cet album est sans aucun doute ce merveilleux titre : Impression Soleil Dedans. C'est une ôde crépusculaire, post-rock, dans laquelle sommeillent les fantômes de A Silver Mt. Zion.

Olivier Depardon atteint des sommets pour mieux nous bercer dans les racines d'une plante grimpante (Attrape) et la douceur du cornet (comme la trompette). Malheureusement, toute bonne chose a une fin... Les Synapses Ovales et Tout arrive viennent clore cet album de façon à nous laisser bouche-bé. Une manière de conclure par une note noise/rock fièvreuse et un autre mystère... Que va t-il se passer après ces cris ?

Les Saison du Silence en vu de devenir un incontournable ; ou le deuxième tableau d'un artiste qui hypnotise, qui hante !



Chroniqué par Thomas
le 28/02/2015

Partager cet article :







0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 15/10 - Blog
#12
mer. 11/10 - Blog
Dub Engine - Psychosteppa
mar. 03/10 - Blog
Bonnie Li - Plane Crash
lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters