Accueil | dMute

Air

: 10 000 Hz Legend



sortie : 2001
label : Astralwerks
style : Electro

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Electronic Performers
02/ How Does It Make You Feel?
03/ Radio #1
04/ The Vagabond
05/ Radian
06/ Lucky and Unhappy
07/ Sex Born Poison
08/ People in the City
09/ Wonder Milky Bitch
10/ Don't Be Light
11/ Caramel Prisoner

Cet album est un O.V.N.I. musical. Le mélange pop, folk et électro est décapant. Les fans de la période calme de Air auront du mal à s'accrocher à la première écoute, tant le changement est abrupt.

L'album est d'une variété rare. On y retrouve un son énorme, des rythmes percutants (Electronic Performers), des refrains pop à la sauce Beatles (How Does It Make You Feel?), un tube à prendre au 36ème degré parodiant les groupes qui régnent sur la bande F.M. (Radio #1). On y rencontre également le prodigieux Beck la voix torturé sur un titre folk teinté d'harmonica et de rythmes stranges (The Vagabond). Nous continuons avec un retour aux sources instrumentales planantes du groupe avec une flûte de pan à la Money Mark du plus bel effet accompagnées évidemment de guitares, synthés, pianos... (Radian). Ensuite nous rentrons dans la partie plus électro de l'album avec un titre vocodé de paroles mornes et mélancoliques avec l'accompagnement de voix féminines venues du paradis avec un beat angoissant omniprésent (Lucky and Unhappy). Pour rentrer encore un peu plus dans une ambiance étrange, Air nous offre un chef d'oeuvre avec l'aide de Buffalo Daughter (Sex Born Poison). Le début ressemble à une contine pour zombie ou rescapé d'une ville détruite jusqu'à l'entrée de Buffalo Daughter qui font paniquer les synthés et les violons par leur chant mi japonais mi anglais qui donnent un style futuriste et triste. Les voix retombent, une guitare en échos sert d'intermède et les plaintes "japoglaise" repartent de plus belle accompagnées d'un rythme issu d'un Matmos et compagnie, la chanson se termine avec des envolées de violons. Après ce chef d'oeuvre le groupe repart dans un titre similaire à Sex Born Poison, comportant des paroles décrivant la vie d'un americanisé commercial le tout accompagné par des bruits urbains imités par des machines inconnues (People in the City).
Après cette partie assez pessimiste, le groupe repart dans une ballade issue d'un western du futur avec un cowboy chanteur, un harmonica, une guitare folk et un riff merveilleux au piano. Des femmes sorties de nulle part chantent sur la fin du morceau qui se termine en douceur(Wonder Milky Bitch). Air continue d'étonner avec un titre tout droit sorti d'un Pink Floyd du futur (Don't Be Light). Le duo a invité un grand nombre de ses amis pour faire ce titre. Des chants, "Don't be light", arrivent d'un peu partout avec un ton très rétro, la batterie est énergique comme en attente de quelque chose, un solo de basse saturée de Jason Falkner enflamme le titre. Enfin, Air finit l'album par un morceau détaché du reste, Caramel Prisoner, qui porte bien son nom : on a vraiment l'impression que quelqu'un est coincé dans un caramel gluant. Des sons caramélisés nous envahissent, puis tout redescend, les nappes restent et Là, c'est le meilleur moment, une guitare acoustique arrive calmement, des échos de synthés au loin, le caramel fond... il enferme le prisonnier pour toujours, l'album se termine...

10 000 Hz Legend est un album spectaculaire. Air a voulu faire une oeuvre à l'image des Etats-Unis, parfois génials, parfois horribles (folk, refrains, ville, western, tubes F.M.). Ils ont fait appel à Beck ainsi qu'à Roger Manning et Jason Falkner de Jellyfish, le bassiste les accompagnera lors de la tournée. Personne ne s'attendait à cet album, Air a fait progresser son style de la plus belle des manières...

Chroniqué par
le 00/00/0000

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Love 2
(2009)
Virgin
Electro-Pop
Talkie Walkie
(2004)
Astralwerks
Ambient pop
The Virgin Suicides
(2000)
Astralwerks
B.O.F.
Moon Safari
(1998)
Astralwerks
Ambiant pop
Premiers symptômes
(1999)
Virgin
Electro/Jazz/Trip-Hop



1 commentaire

par Fred (le 04/11/2015)
Super article sur le meilleur album français du 21 ème siècle :) sans éxagérer !
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 28/10 - Blog
#26 : L'Enfance Rouge
dim. 18/10 - Blog
#21 : Cocon
sam. 17/10 - Chronique
Autechre - SIGN
sam. 10/10 - Chronique
Loving - If I Am Only My Thoughts
mer. 07/10 - Chronique
Deftones - Ohms
dim. 04/10 - Chronique
Erik K. Skodvin - Anbessa
sam. 03/10 - Blog
COPINAGE !!!
ven. 25/09 - Blog
Tapeworms - Funtastic
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters