Accueil | dMute

Les 7 Mondes

: Xanurtsian Nite



sortie : 2002
label : Estrunax
style : Electronica / Ambiant / Click&Clut's / Post-Rock

Tracklist :
01/ Xanurtsian Nite (18:46)
02/ Away (9:22)
03/ Snake Synthesis (11:10)

C'est dans un monde futuriste et peu accueillant que les 2 zinzins ou Les 7 Mondes (comme vous préférez) nous entraînent tout au long de ce disque, partagé en 3 morceaux.
Premier acte : Xanurstian nite, long de 18 minutes, avec diverses "scènes". Un début oppressant, virevoltant, indomptable et mystérieux, que l'on n'arrive à discerner dans un 1er temps et qui peu à peu se laisse apercevoir. C'est effrayant et fascinant. Un fond sonore et une mélodie purement électroniques se bat contre la guitare plus humaine qui tente de laisser une trace dans ce monde futuriste. Cette confrontation des machines avec un instrument « traditionnel » se termine chaotiquement, où machines et guitare libèrent leurs dernières énergies, agonisant. Et peu à peu reprenant des forces, le thème électronique revient, comme pour illustrer un combat sans fin entre ce monde robotique et un rock plutôt "post" qui ne veut pas rendre les armes. Un morceau de toute beauté.
Deuxième acte : Away. Un fond sonore dérangeant, oppressant, comme un moteur qui tourne sans cesse, puis divers clavier viennent s'ajouter à cela, jouant une mélodie sombre, rappelant des accords de films d'horreur, ajouter à cette atmosphère un click & clut's Mùrcof'isant et vous obtenez un Away de 9 minutes, entre western et film fantastique. Cette mélodie ne quitte plus votre corps et ne cesse de monter le long de votre colonne vertébrale jusqu'à en atteindre le cerveau. Pfiou quelle baffe :)
Ultime acte : Snake Synthesis, on regrettera son beat très années 80, ses sons très dark wave à la Cicérone, ses mélodies désarticulées, ses bruits qui partent dans tous les sens... Une fin dans l'esprit grunge? Souhaitant rendre un dernier hommage aux instrus ayant servit le long du disque? Une succession de mélodies sans rapport les unes avec les autres qui prennent le dessus sur votre oreille et l'empêchent de capter le sens du morceau. Une énigme...
En conclusion ? Le mieux c’est d’écouter les morceaux dispo sur leur site.


Chroniqué par BobtomPerchu
le 10/05/2003

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters