Accueil | dMute

Skeleton$

: People



sortie : 2011
label : Crammed Discs
style : Freak pop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ L'Il Rich
02/ Grandma
03/ More Than The One Thing
04/ Walmart And The Ghost Of Jimmy Damour
05/ No
06/ Tania Head
07/ Barack Obama Blues
08/ People

On avait découvert Skeleton$, le projet de Matt Mehlan, par le plus grand des hasards en 2008, à l’occasion de la sortie de leur album Money. On avait aimé le mystère qui entourait une formation à géométrie variable, qui, à l’instar d’Acid Mothers Temple, la comparaison s’arrêtant là, voyait sa formule et le nombre de ses membres évoluer au gré des concerts : Skeleton$, Skeletons and the Kings of All Cities, Skeletons & the Girl Faced Boys, Skeletons Big Band. Mis à part cela, pas d’avantage de liens avec les furieux Japonais, car Skeleton$, évolue d’avantage du côté de Dirty Projectors, Grizzly Bear, Department of Eagle et l’ensemble de la vague folk expérimentale de Brooklyn. La sortie de ce nouvelle album marque une étape certaine dans le parcours du groupe, non seulement parce que ce dernier semble se stabiliser sous la forme d’un trio, mais aussi parce que ces derniers, à l’instar de leurs ainées d’Akron/Family ou de leurs congénères de Maps and Atlases, ont associé à leur mixture freak folk inspirée par le free jazz, la musique réplétive qui fit les grandes heures des formations africaines telles que Konomo n°1.

People annonce la tendance, celle d’une musique plus directe moins expérimentale. Au contraire le groupe aime désormais ruer dans les brancards à l’image de Grandma, More Than The One Thing, Tania Head basé sur la même structure : celle d’une boucle marquée par une rythmique frappée au marteau pilon. Même si elles ne brillent pas par la plus grande originalité, ces divagations laissent place à des trouvailles franchement étonnantes et mordantes, à l’instar des flûtes et des voix d’enfants sur Grandma. People développe ainsi de nombreuses variations autour du thème de la boucle, notamment en développant des balades (No, People) ou de longues échappées psychédéliques (Barack Obama Blues ou The Dark Roast).

Certes Skeleton$ maîtrise son propos, mais ce dernier se trouve dans une situation un peu compliquée. Le groupe sait à merveille utiliser les mélodies alambiquée et les structures non linéaires, tout en y insérant des gimmicks musicaux décalés bien trouvés. Mais ce qui pèche dans cet album c’est peut être cette absence de second degré et de folie incontrôlée que l’on trouvait vraiment libératrice dans leurs excellents albums Money et Lucas, à l’image du titre Stepper A.k.a Work. People donne l’impression que le groupe a voulu mettre la barre encore plus haute, en signant une musique plus retenue, entravée par un concept de boucle que ces derniers n’ont pas encore réussi à s’approprier pour en jouer réellement. Car l’utilisation des boucles ou tout simplement le concept du math rock / math folk , n’est pas une fin en soi ou seulement pour le geeck de service qui trouvera déjà de l’intérêt à l’idée d’exécuter des structures de plus en complexes et de plus en plus rasoir pour son auditeur. A ce jeu, Skeleton$ n’en est pas au stade d’endormir son auditeur. La sauce prend à de nombreuses reprises et promet de belles choses, toutefois on reste parfois sur notre faim, avec ce sentiment de frustration de se dire que dans le genre, un groupe comme Maps and Atlases est le seul à avoir réussi à mélanger dernièrement le folk, la musique répétitive et la pop, en signant des compositions à la fois simples et complexes comme en témoigne leur excellent Perch Patchwork.

On l’aura compris, Skeleton$ signe un bon album, peut-être pas leur meilleur, mais un bon album, qui promet sans doute de belles choses pour l’avenir.



Chroniqué par Guillaume C.
le 08/06/2011

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 15/11 - Chronique
Protomartyr - Relatives in Descent
sam. 04/11 - Blog
#12 (deuxième partie)
mer. 01/11 - Blog
Igloohost - Neō Wax Bloom
mar. 24/10 - Blog
#21 : Oiseaux-Tempête
dim. 22/10 - Blog
NO NEW YORK (1978)
ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
dim. 15/10 - Blog
#12
mer. 11/10 - Blog
Dub Engine - Psychosteppa
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters