Accueil | dMute

El Michels Affair

: Enter The 37th Chamber



sortie : 2009
label : Truth And Soul
style : Soul

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Duel of the Iron Mics
02/ C.R.E.A.M.
03/ Mystery of Chessboxin'
04/ Can It Be All So Simple
05/ Uzi (Pinky Ring)
06/ Interlude
07/ Glaciers of Ice
08/ Cherchez La Ghost
09/ Criminology
10/ Heaven & Hell
11/ Bring Da Ruckus
12/ Protect Ya N

A la simple vue du titre de l'album, pas difficile de comprendre que cet Enter The 37th Chamber n'est autre qu'une allusion au mythique premier album du Wu-Tang Clan, Enter The Wu-Tang (36 Chambers), sorti il y a maintenant 16 ans. Un album classé hip hop mais qui n'en est pas un, El Michels Affair étant un groupe de soul new-yorkais, composé d'une petite dizaine de musiciens, emmenés par le saxophoniste Leon Michels.

Un hommage uniquement instrumental, à ne pas confondre avec le premier coup d’essai du groupe, réalisé en 2007 au détour d’un concert commun, qui réunissait les rappeurs et les musiciens grâce à Think Differently Music, sur WU XM Radio. Une connexion étonnante opérée grâce à Raekwon en 2005 lors d’une collaboration en live, avec pour unique but de promouvoir le premier album du groupe, Sounding of the City (à écouter en priorité). Ce simple morceau live (C.R.E.A.M. en l’occurrence, qui reste à ce jour le plus gros succès du groupe) encouragea Leon Michels à se plonger dans l’univers de RZA. En découlèrent donc ces 2 disques.

Les beats de RZA sont repris à la lettre par les instruments de l'orchestre mené par Leon Michels, restant fidèle au côté très cinématique de ses productions, les quelques extraits de kung fu flicks parachevant la retranscription du monde créé par Robert Diggs et ses 8 acolytes. Sûrement quelques longueurs, mais l’ensemble est efficace et donne un hommage parfaitement honnête. Nul doute que les principaux intéressés n’y verront pas autre chose.
Voilà pour la chronique hip hop d’un album qui ne l’est pas (hip hop), un bon prétexte pour se remettre les originaux, quoiqu’on fasse, avec les MCs dessus, c’est inégalable.

A retrouver également le EP du même groupe en hommage à Isaac Hayes sur le site du label cofondé par Leon Michels, Truth and Soul Records.



Chroniqué par Lebowski
le 21/07/2009

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 01/12 - Chronique
Big Thief - U.F.O.F. / Two Hands
ven. 29/11 - Blog
Baston - Primates
mer. 27/11 - Chronique
L'Envoûtante - s/t
dim. 17/11 - Blog
Rupa - Disco Jazz (1982)
lun. 11/11 - Chronique
Pan American - A Son
ven. 08/11 - Blog
Rrose - Hymn to Moisture
mer. 06/11 - Blog
Matching Mole (1971-1973)
mer. 30/10 - Chronique
Marcus Fischer - On Falling
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters