Accueil | dMute

Trickform

: Trickform



sortie : 2009
label : Autoproduit
style : IDM / Glitch

Tracklist :
01/ After All
02/ Self Propelling
03/ Grain Plek
04/ Auto Tele
05/ Lathery
06/ Jug Buck
07/ Teb.lase
08/ Gaps Spag

Trickform a sorti depuis 2003 de nombreux EPs, la plupart chez TonAtom, le reste chez divers labels tout aussi marginaux. Pourtant, le passage au long format ne profitera à aucun des labels allemands qu'il a fréquenté. Il faut dire que Martin Enke a choisi une méthode un peu spéciale pour dupliquer son œuvre. Chaque exemplaire jouit d'un artwork unique : une pochette cousue main. Ce n'est pas une blague. L'artiste en a exposé quelques unes sur son MySpace comme preuve de sa bonne foi ; une façon originale de bousculer, à l'heure de la dématérialisation de la musique, la conception du disque comme œuvre reproductible.

L'écoute de Trickform ne laisse aucun doute planer quant à l'influence majeure de Martin Enke : Telefon Tel Aviv, Fahrenheit Fair Enough plus particulièrement. Ce n'est pas tant dans le fourmillement de glitch bien connu de Fahrenheit Fair Enough que le lien avec Trickform paraît le plus explicite, mais plutôt dans les mélodies. Sur des pistes comme Self Propelling ou Lathery, on croirait presque entendre le synthétiseur introduisant le premier album de Telefon Tel Aviv. L'analogie s'arrête là. Même si le son de Trickform suit clairement la piste ouverte par feu le duo, il sait aussi s'en démarquer. Chez Trickform, la guitare est omniprésente, conférant à la musique d'enivrants accents post-rock. Elle rappelle tantôt certains morceaux d'Alias (Grain Plek), tantôt, lorsqu'elle est traitée à la manière d'un sample, Blu TribunL, le travail collaboratif d'Akufen, Freeform, et The Rip Off Artist (Auto Tele).

Trickform s'avère être un album de grande qualité. Les compositions ne sont peut être pas très aventureuses, mais elles font mouche, sans jamais baisser le niveau. Synthés à la Telefon Tel Aviv, mobiles berceurs, guitares post-rock et rythmiques glitchées : je n'ai aucun doute quant à la capacité de cet alliage à fondre dans les oreilles de son auditeur de la manière la plus délicate qui soit.

Chroniqué par Tehanor
le 13/05/2009

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
mer. 03/10 - Chronique
Delgado Jones - Rain Forest
ven. 28/09 - Chronique
Tim Hecker - Konoyo
sam. 22/09 - Chronique
Thalia Zedek Band - Fighting Season
mer. 19/09 - Blog
Cyesm - Minorities
ven. 14/09 - Chronique
Low - Double Negative
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters