Accueil | dMute

Nicolas de Zorzi

: Double Vision



sortie : 2008
label : Open Fact
style : Ambient / Musique électronique

achat/téléchargement

Tracklist :
Part I

01/ Steam
02/ Bees
03/ Re-FLux
04/ Eye
05/ Volcano
06/ Turntable
07/ Winds


Part II

08/ City Rise
09/ Warflow
10/ Photocopier
11/ Materials
12/ City Lights


Part III

13/ The Wave
14/ Aliens
15/ Squares
16/ Steam3
17/

Composant une musique que l’on qualifiera d’ambient, encore qu’elle aille parfois vers des sentiers hip hop ou plus électro, la musique de Nicolas de Zorzi enregistrée sur ce disque a aussi vocation à accompagner un spectacle de danse de Carolyn Carlson, accompagné des images du duo de plasticiens Electronic Shadow. Il faut donc garder en tête, pour l'écouter, l'ambiguïté de statut qui frappe ce disque et qui lui réussit.

A l’écoute de ces dix-huit morceaux, on sent d’assez claires options de composition, et des convictions relatives à la musique. Ici ce qui compte, c’est le paysage sonore, la musique conçue comme enveloppe mouvante, comme bain et non comme objet proposé à l’auditeur : s’immerger en elle plutôt que l’écouter à proprement parler est l’attitude requise par cette musique de la part de l’auditeur. On comprend parfaitement comme cette musique peut envelopper le corps et les gestes d'une danseuse sur une scène. On y sent également une multitude de sources et de traditions plus ou moins jeunes auxquelles s’abreuve cette musique, qui ne craint pas les contradictions. De la musique traditionnelle orientale, proposée à l’auditeur pour qu’il y vive plutôt qu’il ne l’écoute, à la musique répétitive américaine ou au hip-hop (assez peu présent sur ce disque, mais l’on en décèle des traces sur Photocopier) en passant par la conception modale chère aux années 50, et les pointures de l’ambient que sont Harold Budd et Brian Eno, c’est toute une mémoire sélective de l’histoire musicale que l’on entend agir ici, autour d’un même enjeu.

Si ces compositions sont conçues pour servir avant tout le propos d’autres artistes, elles passent sans faiblir le test de l’écoute autonome. Réparties en trois parties (la première concernant le monde des sensations, la seconde le monde extérieur, concret, et la troisième le monde intérieur), on peut y apprécier un art de la modulation rythmique (l’héritage modal, donc) autant que du sound design (les premiers titres, exemplaires dans leur manière de manier des sons sans origines, presque concrets, presque indépendants de l’idée commune de musique) ou de la boucle qui dialogue avec des nappes (Materials, City Rise). La construction même du disque laisse entendre l’importance du rapport qui se tisse entre cette musique, et la manière dont un sujet percevant viendra l’éprouver telle qu’incorporée au monde extérieur. Nicolas de Zorzi n’aime rien tant que préparer des nappes au timbre soit très pur, soit plus incertain (Steam, Winds), pour les faire monter peu à peu sur la durée d’une composition que viendront parasiter en même temps tout une foule de sonorités ciselées avec patience. L’important étant de proposer à l’auditeur une musique qui ne repose pas sur la mélodie (même si, des mélodies, on en trouve ici), ni sur l’articulation, dominante dans la musique occidentale, entre tension et libération, mais une musique capable d’infuser au cœur de l’existence. Une idée que n’auraient pas reniée Morton Feldman ou John Cage, parmi les premiers à faire entendre que la musique se loge au cœur du monde avant d’être sur les partitions.



Chroniqué par Mathias
le 01/01/2009

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 15/11 - Chronique
Protomartyr - Relatives in Descent
sam. 04/11 - Blog
#12 (deuxième partie)
mer. 01/11 - Blog
Igloohost - Neō Wax Bloom
mar. 24/10 - Blog
#21 : Oiseaux-Tempête
dim. 22/10 - Blog
NO NEW YORK (1978)
ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
dim. 15/10 - Blog
#12
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters