Accueil | dMute

Teknic Old Skool

: Teknic Old Skool



sortie : 2007
label : Such Prod
style : Drum'n'bass Hip-hop Jazz

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Slide
02/ Pirate
03/ The long and winding road
04/ 3 am
05/ Arcold
06/ Everybody sunshine (part 1)
07/ Everybody sunshine (part 2)
08/ Ummfa
09/ Stop trying
10/ G & A
11/ Court Circus
12/ Dova
13/ BMX

Comment élaborer un album de drum’n’bass avec des instruments réputés classiques ? Teknic Old Skool relève le défi en 2000, armé de patience et de talent. Patience, d’abord, car nos compères sont nombreux à collaborer : cinq sans compter les MCs invités. Ensuite, car il leur a fallu sept ans pour venir à bout de leur projet fou et sortir leur album éponyme. Talent, ensuite, car autant l’exercice aurait pu s’avérer tranquille avec des machines, autant il relève de la prouesse avec des instruments classiques. Au programme : contrebasse, clavier, batterie et scratch.

A l’origine de ce projet, on retrouve des têtes connues du milieu : Pierre-Yves Lejeune et Charly Sy, tous deux membres de Sayag Jazz Machine, Robin Notte de Wise (électro jazz du même label) sont accompagnés de David Aknin à la batterie et de MC Jester au chant. Le résultat mérite que l’on s’y attarde. Les Parisiens distillent un son fluide, moins lourd que peut l’être celui de leurs homologues Djs. La contrebasse révèle un côté jazz qui anime l’album, non loin de ce que Wise a l’habitude de proposer. La fusion des styles est cohérente et ne choque pas l’auditeur, même si la diversité des styles explorés pourra perdre l’auditeur au fil de l’opus.

Les prestations remarquables des Mcs illustrent parfaitement cette fusion. Du hip-hop de la seconde partie d’Everybody sunshine à la soul de The long and winding road, le chant habille parfaitement les pistes musicales. Sans limite, l’album défie les frontières musicales en alternant les styles. Impossible, par exemple, de parler de drum’n’bass sur 3 am, qui fait figure d’ovni, par son tempo lent. Les pistes de drum plus « classiques » plairont aux amateurs du genre. Elles sont dotées d’une fraîcheur que le matériel électronique ne semble pas en mesure de proposer. La violence fait parfois son apparition sur Ummfa et Arcold, quand les basses saturent, rappelant Grooverider ou la charmante Elisa Do Brasil. Teknic Old Skool se rapproche parfois de X-Makeena, quand le phrasé hip-hop rencontre les rythmiques drum.

Impossible de qualifier ce pari de projet drum’n’bass, finalement. Le tempo change incessamment, alternant les pistes instrumentales et les prestations vocales, maltraitant les puristes en apportant une touche soul et hip-hop. Un mélange savamment préparé qui fait ses preuves sur scène.

Chroniqué par Camille
le 19/11/2007

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters