Accueil | dMute

Adam Bohman & Roger Smith

: Reality Fandango



sortie : 2007
label : Emanem
style : Musiques improvisées

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Come in
02/ The First Question
03/ Your Friend
04/ Look at A Foot
05/ Yes, Thias
06/ So

De deux récents voyages chez Roger Smith, le [restantde]violoniste Adam Bohman (membre du groupe Morphogenesis et du London Improvisers Orchestra) ramène six pièces improvisées.

Quand, derrière sa guitare classique, Smith met au jour des tensions toujours nouvelles, Bohman fabrique au moyen d’un violon préparé et d’objets divers des réponses emportées : attaques des cordes et percussions peu communes au service d’expérimentations fulgurantes mises bout à bout (The First Question).

Convulsives, les trouvailles de Bohman soulignent étrangement le jeu de Smith – parfois en droite ligne de celui de Derek Bailey (Look at A Foot), d’autres fois plus déconstruit encore (Come in) – et servent davantage une nouvelle réflexion sur la pratique improvisée qu’elles ne cherchent à révéler un exposé satisfait de création immédiate. Aléatoire, donc, l’ensemble, évoluant de l’emporte-pièce partiellement remarquable à des moments d’émulation ineffable.



Chroniqué par Grisli
le 21/06/2007

Partager cet article :





2 commentaires

par grisli (le 08/08/2007)
Tout à fait d'accord. La qualité de violoniste ici attribué de facto à Bohman était une façon d'aller plus vite en besogne. Quant au jeu du guitariste, rien ne signale ici qu'il est une copie conforme de celui de Bailey. Merci, en tous cas, jmvs.

par jmvs (le 07/08/2007)
Ayant vu et entendu Bohman et Smith à plusieurs reprises lors de concerts à Londres et à Bruxelles (Bohman), je tiens à préciser qu'Adam Bohman est tout ce que vous voulez mais pas violoniste. En fait, il y a un restant de violon au milieu de sa table d'objets. On peut dire qu'il est objétiste (amplifié). Quant à Roger Smith, il entretient un rapport assez lointain avec Derek Bailey. En effet, il joue d'une guitare espagnole avec cordes nylon avec les cinq doigts de la main gauche alors que la guitare de Derek est avec des cordes en acier , un modèle jazz qu'il joue avec un plectre.
Et puis souvent Bailey est amplifié et la pédale de volume ajoute une autre dimension.La philosophie de l'instrument est différente et ils ont chacun leur univers basé sur le "sérialisme" et le travail de compositeur comme Webern.
Bailey utilise les harmoniques à tout va alors qu'avec la guitare espagnole l'effet est tout à fait différent.
C'est un excellent disque le jeu de la guitare semble naître des bruits de la table de Bohman.
J'adore Smith et Bohman est une personnalité surréaliste irrésistible.
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 23/02 - Chronique
Nursery - Eugenia
ven. 21/02 - Chronique
King Krule - Man Alive!
sam. 15/02 - Blog
American Football - S/T (1999)
sam. 01/02 - Blog
Moons - Thinking Out Loud
ven. 31/01 - Blog
#24 : Quentin Sirjacq
mer. 29/01 - Chronique
A Girl Called Eddy - Been Around
jeu. 23/01 - Chronique
OOIOO - Nijimusi
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters