Accueil | dMute

Porcelain

: Me and My Famous Lover



sortie : 2005
label : Drunk Dog
style : Post-rock

achat/téléchargement

Tracklist :
01. Encore
02. Adelaide
03. Fifteen Minute Glory
04. Marion Is Rock Is Marion
05. Found
06. Elegy
07. Good Morning Rock Star
08. MY Shame
09. Me and My Famous Lover
10. Erase Me

Nous avions laissé Porcelain, il y trois ans, avec un premier album tout à fait réussi, I've Got a Really Important Thing to Do Right Now But I Can't Do It Cause I'm Asleep. Depuis la composition du groupe a légèrement changé, Sébastien Verhulst ayant remplacé Jérémie Prod'homme à la batterie, mais l'essentiel, le son de Porcelain, subsiste. C'est avec plaisir que nous retrouvons le quartet normand à l'occasion de Me and My Famous Lover, son second album, et cinquième sortie du précieux label parisien Drunk Dog.

Terriblement sombre, Me and My Famous Lover semble figé dans le temps, pris dans un passé persistant. Une mélancolie noire se dégage de morceaux tels que Adelaide où les notes de clavier n'en finissent pas de durer, où les voix, véritables éléments rythmiques, se répètent à l'infini, où les instrumentations et les samples tournent en boucle comme un vinyle en fin de course. Le son filtré, vieilli, légèrement daté évoque par moments (Fifteen Minute Glory) le Pink Floyd cosmique de l'intemporel – intemporel puisque cosmique – Meddle.

Porcelain joue un rock profond, atmosphérique, où les instruments prennent le pas sur le chant, où le chant se fait instrument comme les autres. Le rapprochement avec Sigur Rós s'impose alors de lui-même. En outre, les deux groupes partagent ce sens de la dramaturgie, de la mise en tension de leur musique, de l'alternance des montées ardentes en intensité (Encore, Good Morning Rock Star) et des descentes planantes (Elegy, My Shame), et cet attrait pour les mélodies fragiles, toutes en délicatesse (Found).

Me and My Famous Lover est une preuve supplémentaire de la vivacité d'une scène française qui a su s'inscrire dans un genre tout en y injectant sa propre sensibilité, sans en reproduire fidèlement toutes les figures imposées. On aime Porcelain.

Chroniqué par dfghfgh
le 18/01/2006

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Reportage
(29/03/2006)
@ Guinguette Pirate
I've Got a Really Important Thing to Do Right Now But I Can't Do It Cause I'm Asleep
(2002)
Drunk Dog
Post-rock



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 20/04 - Chronique
Arto Lindsay - Ciudado Madame
mar. 11/04 - Chronique
Jacaszek - KWIATY
mar. 04/04 - Blog
Chrono.fixion - 2016
sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
sam. 25/02 - Chronique
Wooden Veil - Wooden Veil
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters