Accueil | dMute

Aesop Rock

: Fast Cars, Danger, Fire And Knives



sortie : 2004
label : Definitive Jux
style : Hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Fast Cars
02/ Number Nine
03/ Zodiaccupuncture
04/ Holy Smokes
05/ Winners Take All
06/ Rickety Rackety feat CamuTao & El-P
07/ Food, Clothes, Medicine

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Aesop Rock n’avait pas vraiment convaincu avec Bazooka Tooth, dernier long format en date assez vite oublié pour ne pas dire convenu. C’est donc assez fébrilement qu’on était en droit d’aborder Fast Car, Dangers, Fire And Knives, nouvel ep regroupant sept titres inédits sur le label Def Jux. Premier élément en faveur du disque, et ce même avant l’écoute à proprement parler, le tout est présenté dans un fort bel objet contenant un livret de 88 pages qui regroupe les lyrics des principaux travaux du Mc, et qui ne manquera pas de ravir les amateurs de packaging classieux et travaillés.

Autant le dire tout de suite, les craintes s’envolent vite à l’écoute de ce maxi. A la production, répondent présent l’incontournable Blockhead, Rob Sonic et Aesop Rock lui-même, les scratches étant assurés par Dj Big Wiz, et l’on peut se satisfaire du boulot accompli. Le bounce tragique de Fast Car surfe sur une boucle de piano implacable entrecoupée d’un cuivre névrotique, avant de rebondir, dès Number Nine sur une basse élastique qui laisse libre court aux élucubrations facétieuses d’un Aesop en très grande forme. Le premier temps fort se situe néanmoins sur le fabuleux zodiaccupuncture, où orgue et blip blip se partagent un beat saccadé réconciliant en deux mesures tout ce que l’electro et le hip hop peuvent avoir de ronflants ces derniers temps lorsqu’ils sont vulgairement associés.

On poursuit la balade, sourire aux lèvres, avec le bien nommé Holy Smoke, où un xylophone hypnotique se charge de donner le ton, ambiance voluptueuse et scratches feutrés de rigueur. Winners Take All envoie du gros son bien fat et nous emmène tranquillement sur la tuerie de ce maxi, Rickety Rackety, où les mc’s rivalisent de technique sur une instru syncopée et entraînante. Le tout se conclut dans un gros son qui n’a pas à rougir du reste de la production avec Food,Clothes,Medicine, aux guitares ronflantes et agressives.

Difficile d’éviter l’écueil du cas par cas tant chaque morceau donne ici un maximum, tant les productions rivalisent de profondeur et de justesse. Sept morceaux, cela paraît même un peu court, mais on ne peut qu’attendre en trépignant d’impatience que le Mc se décide à nous renvoyer une ogive sonore de cet acabit dans les mois à venir.


Chroniqué par WakMc
le 27/04/2005

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Blog
Mash-up
#4 dAesop Darock - 11:35 S.I.N (90:06 B.P.M)
Float
(2000)
Mush
Hip-hop
Labor Days
(2001)
Definitive Jux
Electro hip-hop



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 28/10 - Blog
Hibernis - Middle of the Meds
mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
mer. 03/10 - Chronique
Delgado Jones - Rain Forest
ven. 28/09 - Chronique
Tim Hecker - Konoyo
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters