Accueil | dMute

V.L.A.D.

: D'



sortie : 2002
label : Angström Records
style : Electronica / 8 Bit

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Transcom_T.V.
02/ 8 Bit Bull
03/ Nigapoz
04/ Aïbug
05/ Alkaïda
06/ Oil Rig

Quelque part entre Modeselektor et Teamtendo, FuckaLoop et Utabi se trouve un autre artiste mélomane chez qui l’expérimentation sauvage cède souvent le pas à un désir insatiable de mélodies, aussi fracturées soient-elles. Alternance de breaks ravageurs, montées 8 bit immuables, langueurs chahutées... le Français aux multiples signatures (WARP, Angström Rec., Laboratory Instinct) jongle avec les ambiances, les sons et les styles sans jamais se perdre.

Fan de métal ayant découvert comme beaucoup le sampler et ses incroyables possibilités, V.L.A.D. voit s’ouvrir à lui tout un monde de possibles et ne se prive alors pas d’expérimenter à tout va, avec toujours ce goût prononcé pour les sons vintage des années 1980, oscillant, sans se résoudre à choisir, entre l’univers des games, du métal et des relents acid-techno des scènes émergentes.

Bande son d’un improbable dancefloor rétro-futuriste, c’est à un véritable maëlstrom scintillant et énergisant de bon goût, d’audace et de furie contenue que V.L.A.D. convie l’auditeur : le bousculant au gré des saveurs 8 bit (8 Bit Bull) avant de l’installer confortablement dans un délire hip-hop revisité (Nigapoz) pour mieux l’étouffer sous une avalanche de breaks et de beats acid méchamment calculés ( Aïbug, Oil Rig). D’ (le seul titre fournit une indication assez révélatrice de l’état psychologique de l’auteur...) se veut aussi une lente et inéluctable descente dans les méandres d’une électronique froide et mécanique (Transcom_T.V., Alkaïda), pendant synthétique de ses délires schizophréniques autrefois taillés à grand renfort de riffs ravageurs. Ce patchwork adroitement tissé de matériaux taillés dans le brut s’offre comme une catharsis pour un concepteur d’univers sonore bouillonnant d’inspiration.

Loin des bidouilleurs sans âme mélangeant maladroitement inspiration et expérimentation, V.L.A.D. s’affirme comme une valeur montante d’une électronique tapageuse, digne rejeton d’un background savamment recomposé. Les oreilles averties sont désormais prévenues.

Chroniqué par Oropher
le 18/02/2005

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
D' rmxs
(2005)
Angström Records
Electronica / glitch&cuts / IDM
Emo Droidz
(2005)
Laboratory Instinct
Electronica



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 15/11 - Chronique
Protomartyr - Relatives in Descent
sam. 04/11 - Blog
#12 (deuxième partie)
mer. 01/11 - Blog
Igloohost - Neō Wax Bloom
mar. 24/10 - Blog
#21 : Oiseaux-Tempête
dim. 22/10 - Blog
NO NEW YORK (1978)
ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
dim. 15/10 - Blog
#12
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters