Accueil | dMute

Madvillain

: Madvillainy



sortie : 2004
label : Stones Throw
style : Hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ The Illest Villains
02/ Accordion
03/ Meat Grinder
04/ Bistro
05/ Raid (feat. M.E.D. aka Medaphoar)
06/ America's Most Blunted (feat. Lord Quas)
07/ Sickfit [Inst.]
08/ Rainbows
09/ Curls
10/ Do Not Fire! [Inst.]
11/ Money Folder
12/ Shado

Successivement annoncée puis repoussée depuis de nombreux mois, la collaboration entre Madlib et MF Doom inonde enfin les bacs, peu après qu’un maxi de très haute facture et qu’une version pirate du disque aient porté le buzz à son paroxysme. A peine le temps de se rendre compte que l’objet est bel et bien entre mes mains et le verdict tombe aussi sec : Madvillain ont réussi un véritable tour de force, celui de ne pas décevoir un public qui attendait tout simplement un album quasi-parfait.

Car depuis plusieurs années, Madlib et MF Doom ont délivré quelques uns des plus grands classiques en matière de hip-hop indépendant, que ce soit respectivement avec The Unseen ou Operation Doomsday. Sans rougir face à ses illustres prédécesseurs, Madvillainy se déguste comme une superbe synthèse des éléments qui ont assuré leur succès et leur pérennité. Ainsi, la production a hérité du côté inquiétant et faussement bancal cher à MF Doom, constamment rehaussé par les samples jazzy, les lignes de basse généreuses et les scratches de Madlib. La magie opère instantanément sur le speedé et explicite America’s Most Blunted, en compagnie de l’excellent Quasimoto, et sur l’envoûtant Figaro, titre lo-fi où MF Doom laisse tranquillement dérouler l’ampleur de son talent («The rest is empty with no brain but the clever nerd , the best MC with no chains you ever heard»). Au rayon des agréables surprises, impossible de passer à côté de l’accordéon déstructuré de Accordion, du jazz laid-back de Bistro ou encore de l’orgue baroque de Curls. Enfin, les interludes instrumentales et vocales de MF Doom achèvent de parsemer le disque de temps-morts de super-héros dont il a le secret depuis ses débuts de producteur masqué.

Au micro, MF Doom confirme également son statut de mc d’exception, à l’aide d’un flow en constante évolution, se situant entre un spoken-word nonchalant et un débit plus saccadé selon les boucles mises à sa disposition. Niveau lyrics, Madvillainy fait la part belle au storytelling de l’intéressé, qui s’offre quelques délicieux détours d’egotrip bien trempés. Citations en bataille : «I-C-E cold, nice to be old / Y2G steed twice to threefold / He sold scrolls, lo and behold / Know who's the illest ever like the greatest story told», «His assistant said: "Doom, you sick" he said: "True blue acoustics" / Psycho, his flow is drowned in Lowry seasoning / With micropower he's sound and right reasoning», ou comment afficher sans fioriture dix ans de métier au compteur... De plus, les deux compères profitent de leur schizophrénie pour inviter leurs alter-ego respectifs, à savoir Quasimoto et Viktor Vaughn, et mettent à contribution leur carnet d’adresses en s’offrant les services de Wildchild et Medaphoar le temps d’un Raid haut en couleurs. Seule la présence de la chanteuse Stacy Epps sur le passable Eye détonne un peu, constituant ainsi un des seuls bémols majeurs d’un album définitivement réussi.

Au final, Madvillainy confirme donc les espoirs qu’il n’a cessé de susciter, grâce à vingt-deux titres à la fois avant-gardistes et nostalgiques, récupérant le son étouffé et brut des classiques pour l’amener vers des arrangements d’une grande diversité. Peut-être l’ancêtre du hip-hop, le futur du jazz ou encore la face caché de la lo-fi, mais sans conteste un solide prétendant au titre de meilleur album de l’année 2004.


Chroniqué par David Lamon
le 24/05/2004

Partager cet article :





1 commentaire

par Harkzog (le 05/01/2010)
Un classic qui figure en bonne place dans ma discographie.
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 22/09 - Chronique
Thalia Zedek Band - Fighting Season
mer. 19/09 - Blog
Cyesm - Minorities
ven. 14/09 - Chronique
Low - Double Negative
mar. 11/09 - Chronique
Animal Collective - Tangerine Reef
mer. 15/08 - Chronique
The Necks - Body
jeu. 09/08 - Chronique
Pram - Across the Meridian
jeu. 26/07 - Chronique
Ian Hawgood - 光
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters