Accueil | dMute

El-P

: High Water



sortie : 2004
label : Thirsty Ear
style : Jazz / hip-hop

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Please Stay (Yesterday)
02/ Sunrise Over Bklyn
03/ Get Your Hand Off My Shoulder, Pig
04/ Get Modal
05/ Intrigue In The House Of India
06/ Something Is Wrong
07/ When The Moon Was Blue (Feat. Harry Keys)
08/ Please Leave (Yesterday)

Dans un contexte musical qui semble toujours plus attiré par les fusions en tout genre, il devient difficile de ne pas afficher un sentiment quelque peu dubitatif à l’annonce d’un énième projet interdisciplinaire. Cependant, le casting prestigieux de High Water, rassemblant des artistes aussi talentueux que Matthew Shipp, El-P ou encore Roy Campbell, transforme rapidement toute tendance à la mauvaise foi en un vent de curiosité des plus intéressés. En effet, en raison de la qualité du travail d’El-P sur l’album de Cannibal Ox et du succès de la récente collaboration entre Matthew Shipp et Anti Pop Consortium, il y a de quoi être impatient de découvrir ce nouveau volet de la célèbre collection des Blue Series Continuum.

Tout débute en douceur avec le mélancolique Please Stay, où de chaudes notes de trompette et de piano se chevauchent pour annoncer le véritable point de départ de High Water, révélant une orientation musicale plus travaillée. Ultime et précoce preuve du niveau atteint par les six musiciens, Sunrise Over Bklyn se pose immédiatement comme le moment fort de l’album, en rassemblant les envolées de trompette de Roy Campbell, le trombone plus grave de Steve Swell et le sampling inquiétant d’El-P, le tout sur une base piano/batterie justement réservée. Le résultat se passe de commentaires, et n’est pas sans rappeler les meilleurs passages d’Everyday, évitant pour autant tout pastiche facile. La suite se fait plus saccadée, rappelant parfois les programmations de batteries de Funcrusher Plus sur Get Your Hand Off My Shoulder Pig et surtout sur Something is Wrong, marqué par le piano déstructuré de Matthew Sipp. Unique apparition vocale de l’album, Harry Keys apporte une touche de nostalgie supplémentaire aux longues plaintes de cuivres de When The Moon Was Blue, constamment rehaussées par les discrets bidouillages d’El-P, alors que Please Leave clôt le disque dans un registre plus épuré, rangeant non sans regret les machines du principal artisan au placard.

En dépit de son apparent retrait, El-P ne cesse ainsi d'enrichir High Water, en lui insufflant de subtils samples galactiques, et avant tout un sens de la production qui avait déjà fait ses preuves sur Fantastic Dammage. En effet, l’ancien pilier de Company Flow fait constamment évoluer la teneur musicale de ses titres, pour la faire retomber dans de dernières notes de velours une fois son paroxysme atteint. Un effort qui se remarque d’autant plus à l’écoute de certains passages plus linéaires, comme le très moyen Get Modal, qui souffre d’une flagrante absence de profondeur en comparaison avec Intrigue In the House of India et l’inusable Sunrise Over Bklyn. Cependant, El-P parvient également à jouer avec des loops plus répétitifs, en introduisant sur certains titres un côté mécanique qui crée un contraste intéressant avec le jeu plus posé des cinq autres musiciens (Get Your Hand Off My Shoulder Pig).

Sans nul doute, la richesse et la finesse de High Water saura donc convaincre les amateurs de Cinematic Orchestra comme les aficionados des premiers maxis de Company Flow. Car El-P a réussi le tour de force d’imposer sa touche expérimentale tout en laissant libre cours aux idées de Matthew Ship et de ses compères, pour un résultat fort concluant. Et dans l’absolu, ce dernier opus des Blue Series représente une superbe réponse à ceux qui avaient enterré un peu tôt un producteur qui aura définitivement marqué son époque…


Chroniqué par David Lamon
le 03/05/2004

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Fantastic Damage
(2002)
Definitive Jux
Hip Hop experimental



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters