Accueil | dMute

Actualité

: Fleeting Joys - Speeding Away to Someday



Duo californien fortement influencé par le shoegazing de My Bloody Valentine, Fleeting Joys revient après 10 ans d'absence avec un album remarquable passé relativement inaperçu ...

Entre l'honnête et efficace This is not a Safe Place des pionniers Ride et la belle réussite que nous ont récemment offert les jeunes de DIIV avec leur troisième effort Deceiver, tout semble porter à croire que le genre shoegaze vit de belles heures aujourd'hui, un succès à retardement ou du moins un certain regain d'intérêt dirait-on même. Rappelons que ce genre plutôt timide (l'appellation "shoegaze"/"regarder ses chaussures" concernait autant la concentration qu'avaient les guitaristes sur leurs pédales multi-effets que leurs appréhension à avoir une présence scénique forte) était occulté à l'époque par certains courants 90's à grosses coutures non négligeables tels que le grunge et la brit-pop. Trop mielleux pour les uns, trop bizarre pour les autres, le shoegaze gardait le cul entre deux chaises sans savoir s'imposer au-delà d'un petit cercle (toutes proportions gardées) d'initiés.

Peut-on toutefois distinguer deux types de shoegaze : celui qui enveloppe sa dream pop dans une couverture soyeuse de guitares fiévreuses (Slowdive, Pale Saints) et celui qui plonge l'auditeur entre calme et tempête en confrontant radicalement ses chansons à un brouillard épais de larsens inconvenants voire agressifs (My Bloody Valentine). Une oreille distraite de ce nouvel album de Fleeting Joys malheureusement éclipsé par les sorties sus-citées devrait suffire pour comprendre que le duo californien puise ses influences chez la deuxième école. Leur premier album, l'excellent Despondent Transpoder (2006), ne cachait déjà en rien son amour immodéré envers la bande du génie Kevin Shields et ce Speeding Away to Someday brisant dix ans de silence n'a pas changé sa formule d'un iota pour notre plus grand plaisir masochiste.



par Romain
le 10/10/2019

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 01/12 - Chronique
Big Thief - U.F.O.F. / Two Hands
ven. 29/11 - Blog
Baston - Primates
mer. 27/11 - Chronique
L'Envoûtante - s/t
dim. 17/11 - Blog
Rupa - Disco Jazz (1982)
lun. 11/11 - Chronique
Pan American - A Son
ven. 08/11 - Blog
Rrose - Hymn to Moisture
mer. 06/11 - Blog
Matching Mole (1971-1973)
mer. 30/10 - Chronique
Marcus Fischer - On Falling
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters