Accueil | dMute

L'Oldie de la semaine

: Brise-Glace - Stump Of A Drowner (1994)



En attendant un nouvel album de Jim O'rourke annoncé comme résolument pop, rappelons-nous qu'il a également participé à des projets plus radicaux comme ce When in Vanitas de 1994 où résonnent les friches d'un rock dévasté

La rencontre entre un ancien membre de Dazzling Killmen, le batteur de Cheer-Accident, Jim O’rourke et Steve Albini aux manettes ne pouvait produire que de vilaines étincelles. Si on a souvent parlé de post-rock pour définir quelques groupes des années 2000 plus insignifiants les uns que les autres, cet unique album d’expérimentateurs fous datant de 1994 donnerait quasiment une vraie définition de ce terme que l’on met depuis un certain temps à toutes les sauces.

"L’après-rock", ou plutôt un rock d'après l'apocalyptique et revenu d'entre les morts. Car ici, on prend un malin plaisir à mutiler ce qu’il reste du rock à travers des compositions aux longueurs très variables (de 3 à 25 minutes) où résonnent la musique industrielle, la noise ou la musique contemporaine, ouvrant ainsi une brèche à l'intérieur de laquelle beaucoup de groupes radicaux iront s’engouffrer ensuite pour briser la glace d'un rock instrumental parfois trop peu aventureux.



par Romain
le 26/04/2015

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mar. 15/09 - Chronique
The Microphones - Microphones in 2020
sam. 05/09 - Chronique
Stand High Patrol - Our Own Way
dim. 30/08 - Chronique
Nocturne - Hypnose Générale
mar. 11/08 - Chronique
Lyra Pramuk - Fountain
jeu. 06/08 - Chronique
Protomartyr - Ultimate Success Today
dim. 19/07 - Chronique
Bing & Ruth - Species
mar. 14/07 - Blog
Emocore : Itinéraire bis
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters