Accueil | dMute

Route du Rock

: Édition 2011



Notre compte rendu

Vendredi


Lors de notre arrivée, retentissent les notes de Shit Soup, un de nos morceaux cultes de Sebadoh, alors on s’empresse d’approcher la scène après le contrôle des billets mais le titre est déjà fini. Tant pis, le trio mené par Lou Barlow débite ses meilleurs morceaux bruitistes, tentant de séduire les plus jeunes au rock nineties et d’approuver à ses fans la qualité de son répertoire. Belle réussite !



Mais, la suite est encore plus belle en compagnie d’Electrelane pour une reformation attendue depuis longtemps et pleinement méritée. Les demoiselles de Brighton prennent plaisir à jouer une setlist puisée dans tous leurs albums. A noter de très belles reprises de Bronski Beat et Leonard Cohen. La soirée ne fait que commencer et nous assistons déjà à l’un des meilleurs moments du weekend sous une pop acidulée aux envolées noise et psychédéliques.



A peine remis de nos émotions que Mogwai investit déjà la scène. Pinte à la main, nous voilà parés pour retrouver les écossais défendre leur dernier album. Le son est très rock, lourd et rageur mais le groupe finit par se concentrer sur une ambiance plus sereine et introspective avant de nous offrir le sombre et grandiose Fear Mogwai Satan à la fin de ce concert magistral.


Le rock écorché vif de Suuns aux basses rondes et oppressantes nous a pleinement convaincu même si leur concert était moins réussi que celui de la collection Hiver, parait-il. A redécouvrir en salle…


Depuis la scène de la Tour, Etienne Jaumet parvient à séduire avec sa playlist aux sonorités acid.

Puis, le public se dirige en masse vers la grande scène pour Aphex Twin qui nous réserve un set lourd et efficace aux mélodies complexes et beats ravageurs. Derrière l’énergumène, sont projetés sur écrans géants des images aux effets morphing. On ne pouvait rêver mieux pour clore cette soirée.



Samedi


Le déluge a certainement joué en notre défaveur pour apprécier la pop noisy de Still Corners et le slow-core de Low ; ou encore découvrir le buzz (mérité ?) de Cults. Mais, le reste de la soirée s’annonce exceptionnelle.


On se souvient particulièrement de Kazu Makino et de ses déhanchements sensuels et félins mais on retient surtout la prestation sans failles de Blonde Redhead. Effectivement, certains titres du dernier album peuvent lasser mais le groupe parvient à garder son auditeur en jouant ceux de 23 ou même de Misery Is A Butterfly & Melody of Certain Damaged Lemons. Cette fois et contrairement à 2004, le groupe a pu jouer et envouter le Fort.



Sous le pseudonyme Dirty Beaches, se cache le dandy Alex Zhang Hungtai, que nous retrouvons comme une furie en cage sur la scène de la Tour. Ce multi-instrumentiste nous donne un concert visuellement impressionnant, comme hanté par les fresques rock des années 50 ou évoquant un Alan Vega.


Puis c’est au tour de The Kills de retrouver le public malouin. Le groupe nous semble moins sexy et moins sauvage qu’aux précédentes éditions. On ne ressent aucune alchimie dans le duo. Pourtant, il arrive sans mal à satisfaire les spectateurs avec une parfaite maitrise de son nouveau répertoire.


Enfin, Battles qui n’a plus à rougir du départ de Tyondai Braxton. Après le morceau d’ouverture, on a la chance de retrouver Kazu sur Sweetie & Shag et une nouvelle version d’Atlas. On apprécie toujours la mise en scène du groupe… L’un jouant de chaque main sur ses synthés positionnés de manière oblique, l’autre atteignant sans difficulté sa cymbale hautement positionnée ou encore le guitariste concentré autant sur ses cordes que sur ses diverses pédales d’effet. Le trio nous donne un excellent concert où les morceaux du dernier opus prennent plus d’ampleur.



PS : Retrouvez quelques concerts sur Arte Live Web.



par Antony
le 19/08/2011

Tags : | Route du Rock

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
mer. 03/10 - Chronique
Delgado Jones - Rain Forest
ven. 28/09 - Chronique
Tim Hecker - Konoyo
sam. 22/09 - Chronique
Thalia Zedek Band - Fighting Season
mer. 19/09 - Blog
Cyesm - Minorities
ven. 14/09 - Chronique
Low - Double Negative
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters