Accueil | dMute

Dokhandeme + Cinematic Orchestra + Uzul Prod

: @ VIP - 20/04/2007



Notre compte rendu

Peu après le déménagement de ses locaux, le VIP, la salle de musiques actuelles de Saint-Nazaire (44) soignait sa programmation électronique, invitant The Cinematic Orhestra, Dockhandeme et Uzul Prod. Peu de monde au rendez-vous, malgré la présence du Cinematic en tête d'affiche. Les prodiges de l'électro-jazz, n'effectuant que trois dates en France, le public a sagement apprécié sa chance.
Dockhandeme ouvrait la soirée. Ce nouveau projet français réunit Sir Jean et DJ Kostia, ex-membres de Meï Teï Shô, accompagnés de Dj Cherif et de Nico Delaunay. La prestation ne mérite pas vraiment que l'on s'y attarde. Les morceaux ne semblent pas vraiment en place et donnent au concert un aspect amateur, qui caractérise parfois les premières parties, mais rarement le Meï Teï Shô. Doit faire ses preuves!
L'arrivée du Cinematic Orchestra se faisait attendre. Les musiciens se mettent en place tranquillement. Les premières notes de Ma Fleur peuvent enfin être libérées en live. Le groupe n'oublie pas non plus ses succès et reprendra quelques-uns des tracks d'Every day et de Man with a movie camera. Ceux qui avaient écouté le single de Ma Fleur s'impatientaient simplement de ne pas entendre de chant. Fontella Bass est-elle en coulisse? Cet inconnu dénommé Patrick Watson se produira-t-il sur scène? Réponse immédiate avec l'entrée du nouveau chanteur adopté par le Cinematic. Le jeune homme s'adapte parfaitement à la musique et délivre une prestation remarquable. Il reprendra d'ailleurs certains titres à l'origine chantés par Fontella Bass. A côté, Tom Chant régale le public par ses solos de saxophone sopranos dont il a le secret. Cet homme est un magicien dôté d'une humilité déconcertante.
Pour terminer, Patrick Watson entamera au piano To build a home, titre d'ouverture du dernier album. Discrètement accompagné de la contrebasse, le jeune homme aura sans doute ému le public par sa voix délicate et aigüe.
A bien y réfléchir, on se dit que le meilleur endroit pour écouter The Cinematic Orchestra serait une salle de théâtre contemporaine, avec des sièges confortables et une bonne accoustique. L'ambiance portuaire du site tranchait avec l'univers poétique et « cosy » du groupe. Admirer l'éclosion de la plus jolie des fleurs en live relevait du privilège.
Pas facile pour Uzul Prod d'enchaîner. La soirée se terminera tranquillement sur les notes ethno-dub du nouveau projet de Kaly Live Dub et de Picore. Travelling without moving est plus convaincant avec un bon casque sur les oreilles que sur une scène.

par Camille
le 01/06/2007

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Continental Drifts
(2017)
Hammerbass
Bass music / Electro / Industrial / Dub
Les Ailes Pourpres
(2008)
Walt Disney Records
Original Soundtrack - Classique
Ma Fleur
(2007)
Ninja Tune
Electro-Jazz Poétique
Travelling Without Moving
(2007)
Expressillon
Electro-Ethno-Dub
Man with a Movie Camera
(2003)
Ninja Tune
B.O.F. / downtempo / jazz
Remixes 98/2000
(2000)
Ninja Tune
Trip-Hop/Jazzy
Horizon EP
(2002)
Ninja Tune
Downtempo/jazz/drum'n'bass
Everyday
(2002)
Ninja Tune
jazz cinematique
Motion
(1999)
Ninja Tune
Trip-Hop/Jazzy



2 commentaires

par stef (le 14/07/2008)
De même, première participation aux solidays pour moi, et ta description du festival correspond bien à mon ressenti. Avec comme grand regret d'avoir dû quitter le site au milieu du concert explosif des cowboys fringuants (vie provinciale oblige!) et d'avoir loupé la fin de la programmation, surtout The Gossip, qui ont donc été plus qu'à la hauteur apparament!
merci à tous

par Claire (le 11/07/2008)
Pour notre première participation aux Solidays, ton texte m'a rappelé pas mal de bons souvenirs, de délires (Dub Pistols notamment ou tout simplement le coup du gardien de la paix en arrivant)... même si je ne suis pas d'accord sur tout (question de goût) j'avoue qu'en lisant ca j'avais un sourire rempli de souvenirs et de bonne humeur. Merci aux Solidays pour ce bon week end passé tous ensemble... A refaire fin aout du côté de Corsept pour resauter ne serait ce que sur Asian Dub qui nous ont fait une prestation de rêve que je n'ai pas forcément apréciée comme il se doit à cause de la fatigue.
Juste un petit mot sur Vitalic, que j'ai pu voir dans sa totalité... vraiment bien.
Vive Solidays, vive dmute et vive nous tous!


Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 15/11 - Chronique
Protomartyr - Relatives in Descent
sam. 04/11 - Blog
#12 (deuxième partie)
mer. 01/11 - Blog
Igloohost - Neō Wax Bloom
mar. 24/10 - Blog
#21 : Oiseaux-Tempête
dim. 22/10 - Blog
NO NEW YORK (1978)
ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
dim. 15/10 - Blog
#12
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters