Accueil | dMute

A Silver Mt. Zion

: He Has Left Us Alone But Shafts of Light Sometimes Grace the Corner of Our Rooms



sortie : 2000
label : Constellation
style : Post-Rock / Symphonique

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Broken Chords can sing a Little
02/ Sit in the middle of three galloping dogs.
03/ Stumble then rise on some awkward morning.
04/ Movie (never made).
05/ 13 angels standing guard 'round the side of your bed.
06/ Long march rocket or doomed airli

Le tout premier album de A Silver Mount Zion, He Has Left Us Alone But Shafts of Light Sometimes Grace the Corner of Our Rooms, peut donner un éclairage non négligeable sur l'origine de la profondeur de style et d'inspiration propre à ce groupe. Il s'agit par cet album de plonger dans un océan de musique sombre, presque mortuaire, et qui rend un hommage puissant à la musique classique expressionniste.


Information journalistiquement capitale, si on en croit les chroniques existantes, Efrim avait dédié cet album à Wanda, son chien décédé... L'intérêt de ces gossips se trouverait plutôt dans l'intensité de vie qui se dégage dans tous les morceaux de cet album. Le piano résonnant enveloppe avec subtilité un silence d'une lourdeur presque insupportable, comme pour faire naître de quelques notes toute la profondeur d'un temps vécu intensément, d'une éternité de l'instant la mieux exprimée peut-être dans la douleur (Stumble then Rise).


Musique infiniment vivante, le propos de cet album semble presque hors de portée tant il semble enregistré sur le vif d'une douleur infiniment personnelle. Et malgré cet aspect troublant et fermé sur lui-même, une utilisation très libre et à la limite de l'improvisation de tous les outils musicaux fait naître ici un style nouveau - le post-rock. A coup de samples et de violons languissant, A Silver Mount Zion propose dans cette musique presque néoclassique une visite nouvelle et fraîche de tout préjugé, de tout le bagage musical que nous possédons, pour en produire quelque chose d'à la fois personnel et épais en hérédité.


Du classicisme à l'électro, expérimentant un mélange de tous les moyens de création des sons et d'évocation, A Silver Mount Zion rassemble et unit autant les vécus en myriades, que les voies possibles d'exploration musicale. Et en sort une icône de la musique alternative moderne, profonde, surprenante, et en même temps solidement arrimée sur ses origines.



Chroniqué par Lou
le 22/12/2006

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
13 Blues For Thirteen Moons
(2008)
Constellation
Post-Rock
Reportage
(20/03/2008)
@ Tulipe
Reportage
(30/04/2006)
@ Cigale
Horses In The Sky
(2005)
Constellation
Post-rock/Folk
''This Is Our Punk-Rock,'' Thee Rusted Satellites Gather + Sing
(2003)
Constellation
Post-rock
Born into Trouble as the Sparks Fly Upward
(2001)
Constellation
Post-Rock/Symphonique



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
ven. 14/07 - Blog
The Doppelgangaz - Dopp Hopp
mar. 11/07 - Blog
CloZee - Harmony
sam. 01/07 - Chronique
The New Year - Snow
mer. 28/06 - Chronique
Uzul Prod - Continental Drifts
dim. 18/06 - Chronique
Daniel Menche - Sleeper
jeu. 15/06 - Chronique
The Necks - Unfold
mer. 07/06 - Blog
Hugo Kant - Out of Time
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters