Accueil | dMute

Death in Vegas

: Scorpio Rising



sortie : 2002
label : Concrete
style : Electro-rock

Tracklist :
01/ Leather Girls
02/ Girls
03/ Hands Around My Throat
04/ 23 Lies
05/ Scorpio Rising (feat. Liam Gallagher)
06/ Killing Smile
07/ Natja (Richie Hawtin Mix)
08/ So You Say You've Lost your Baby (feat. Paul Weller)
09/ Diving Horses (feat. Dot All

Ce disque est une perle ! Death in Vegas a parfaitement su évoluer, et au milieu de tant de déceptions, c'est l'une des rares têtes d'affiche qui reste fiable tout en expérimentant de délicats mélanges.

Cet album commence par un morceau d'électro-rock qui fera bouger les foules en live ; simple mais efficace que les nostalgiques apprécieront particulierement. Sans transition le deuxième morceau débute sur une petite guitare et une voix aérienne ; le rythme a sensiblement baissé et voici un morceau que Mogwai ou Sigur Rós n'auraient pas renié : du post-rock de très bonne qualité. Le troisième morceau est à nouveau dans un style totalement différent : électro-pop avec une bonne basse prenante. 23 Lies débute avec un bourdonnement électronique, un beat downtempo et une voix féminine. Ce morceau est typique de Death in Vegas, inqualifiable, mais surtout très agréable. Scorpio Rising, un morceau rock, avec la voix de Liam Gallagher encore et toujours de la qualité et de la diversité. Killing Smile est un morceau entre la mélancolie des guitares country et la joie des violons haut perchés. La voix de la chanteuse rappelant celle de Mazzy Star nous guide à travers cette atmoshpère envoutante... Natja nous fait penser à un des titres du premier album, tout en athosphère psyché, space, quelque chose qu'on n'arrive pas à atteindre, qu'on arrive pas à capter, mais qui pourtant rythme notre écoute pendant plus de trois minutes sans qu'on ait envie de zapper. So You Say You've Lost your Baby, un morceau Rock sans aucun doute, bien rythmé, qui va à nouveau faire bouger les foules en live. Encore un tube en perspective ! Diving Horses, un instru post-rock : des voix qui fillent des frissons, une atmosphere glauque, de mort, triste, grave ! Ce morceau plein d'émotions rappelle l'atmosphère de Dirge sur The Continuo Sessions. C'est magnifique... Dernier morceau de l'album : Help Yourself, un début space, la voix envoutante de Hope Sandoval, les violons et instru indoux arrivent plus tard, puis c'est à la basse et au beat de faire leur apparrition ; tout cela pour donner un morceau plein d'espoir qui vous file des frissons, la mélodie est ravissante et ce morceau achève en beauté ce troisième album de Death in Vegas qui est sans nul doute l'album de l'année avant les sorties prochaines des albums de Sigur Rós et de Beth Gibbons & Rustin Man.

Chroniqué par BobtomPerchu
le 00/00/0000

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Satan’s Circus
(2004)
Drone
Electro
Dead Elvis
(1997)
Concrete
Rock/electro
The Contino Sessions
(1999)
Concrete
Rock/Trip-Hop



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
mer. 03/10 - Chronique
Delgado Jones - Rain Forest
ven. 28/09 - Chronique
Tim Hecker - Konoyo
sam. 22/09 - Chronique
Thalia Zedek Band - Fighting Season
mer. 19/09 - Blog
Cyesm - Minorities
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters