Accueil | dMute

The Internet

: Hive Mind



sortie : 2018
label : Columbia
style : R'n'b / Nu-soul

Tracklist :
01/ Come Together 02/ Roll (Burbank Funk) 03/ Come Over 04/ La Di Da 05/ Stay The Night 06/ Bravo 07/ Mood 08/ Next Time / Humble Pie 09/ It Gets Better (With Time) 10/ Look What U Started 11/ Wanna Be 12/ Beat Goes On 13/ Hold On

L’ensemble musical The Internet est un véritable ovni. D’abord par son nom : qui oserait appeler ainsi un groupe à la grande heure du réseau ARPANET ? Une bande de petits malins qui aime à “troller” ses détracteurs. Ensuite par sa structure : un ensemble jazzy-rock/nu soul dans lequel Syd Tha Kyd, la belle chanteuse et front-woman au look androgyne, nous raconte de sa voix douce et suave des histoires d’amours émotives et sensuelles (Mood, Hold On).

Membre historique du collectif OFWGKTA (“Odd Future Wolf Gang Kill Them All” ou plus simplement “Odd Future”) mené par le petit génie du hip-hop Tyler, The Creator, The Internet a depuis de nombreuses années étayé son style à la fois funky (Roll (Burbank Funk)) et r’n’b rétro 90’s (Stay The Night).

Leur quatrième album Hive mind (“mentalité d’essaim”, en françois dans le texte) leur permet d’assurer leur style r’n’b, tout en s’avançant un peu plus vers le jazz et la nu soul. Cette démarche les rapproche par moments de leurs contemporains de l’autre hémisphère Hiatus Kaiyote (Come Together en bel opener avec la basse Thundercat-esque de Patrick Paige II).

En live comme dans leurs clips, la bande délivre une fraîcheur dans ses titres, tant par les instruments (on apprécie la batterie de Christopher Smith sur Beat Goes On) que par le chant de Syd et du guitariste Steve Lacy, comme sur le titre festif La Di Da. Et sur cet album comme depuis leurs débuts, c’est la qualité de production de Matt Martians qui permet de livrer le potentiel maximum de chaque musicien.

On pourrait être tatillon et se questionner sur la maturité du groupe avec ce nouvel album. Mais The Internet assume complètement son côté “jouvenceaux joyeux et décomplexés” et s’empare de 2018 avec un disque complet et prometteur. C’est ce genre de formation dont on aime à voir la naïveté et la spontanéité aux travers de ses compositions. Et honnêtement, c’est tout ce qu’on leur demande.



Chroniqué par Jonathan
le 17/10/2018

Partager cet article :









0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 17/11 - Blog
Skence - Gravity
dim. 28/10 - Blog
Hibernis - Middle of the Meds
mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
mer. 03/10 - Chronique
Delgado Jones - Rain Forest
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters