Accueil | dMute

Zëro

: Ain't That Mayhem ?



sortie : 2018
label : Ici d'ailleurs
style : Post-rock / Noise / No Wave / Rock Alternatif

achat/téléchargement

Tracklist :
1/ Adios Texas 2/ The Kung Fu Song 3/ Marathon Woman 4/ Underwater Frequencies 5/ Deranged 6/ 8-Bit Crash Can 7/ Fake From The Start 8/ We Blew It 9/ Five VS Six 10/ Myself As A Fool 11/ Recife, 1974 12/ Alligator Wine (Screamin' Jay Hawkins cover) 13/ San Francisco II 14/ Yawny's Holiday

Abstraction faite du statut quasi-culte de deux de leurs anciens combos, les noms d'Eric Aldéa et Franck Laurino ne vous diront peut-être pas grand chose ; pour ceux qui ignorent tout des recettes "post-rock indus à la lyonnaise" c'est même certain.
Fondateurs dans les années quatre-vingt-dix de deux groupes - Deity Guns et Bästard - qui marquèrent et assumèrent sur le Vieux Continent une vraie résurgence de la No-Wave du Lower East Side, (telle que théorisée à New-York dès 1978 par Brian Eno), nos gones, aventuriers innovateurs et pointus, furent de sacrés éclaireurs pour toute une génération de bidouilleurs soniquement déviants. De les retrouver au XXI ° siècle, sous la bannière Zëro, encore bien au taquet, est une chance incroyable.

Après quelques variations de line-up, devenu alors trio (Ivan Chiossone est le troisième larron), ils reviennent donc avec ce Ain't That Mayhem ? , le cerveau fourmillant d'idées qu'ils mettent en pratique sur quatorze titres frappés du sceau d'une certaine modernité même si on les sent pétris de toutes les expériences passées de chacun des membres du groupe. On trouve là une sorte de labyrinthe foisonnant dans la structure du lp, et des titres en eux-même. Une profusion d'envies, de concepts qui auraient pu desservir le projet en semant l'auditeur, si elle n'avait été contenue. Comme si chaque track contenant en son sein une matière fissible instable capable d'exploser à tout instant avait finalement été dompté. C'est du moins la première impression qui nous est venue.
Une sensation toute particulière en fait qui traduit à n'en pas douter un drôle de savoir-faire, né de l'habitude de jouer les uns avec les autres, les uns pour les autres. Il faut assurément se connaitre parfaitement pour jongler en toute liberté avec une musique à ce point mouvante, gonflée de tant de paradoxes.

Parce qu'elle n'oublie pas ses vélléités "collectives" tout en mettant en avant les trajectoires individuelles de ses géniteurs, la musique de Zëro est l'une des plus puissamment évocatrices qui soit (jusque dans la sublime noirceur de leur artwork). Sa première qualité, pourtant, et aussi étrange que cela puisse paraître, étant d'être légère.
Oui, légère ! Dans le sens où on ne l'entend pas s'avancer, on la sent. Que ce soit dans l'obscurité des ambiances, la colère du propos, on la perçoit avant de l'écouter vraiment. Après, tout léger soit-il, vous aurez aisément compris qu'on ne sortait évidemment pas indemne de ce disque et que si le trio s'employait à nous coller quelques baffes musicales bien senties, c'était finalement plutôt agréable de ne pas s'en relever. Prêt à enflammer l'atmosphère instantanément - ressenti hyper pregnant lors de leur live - on les sait même capable de méchamment nous secouer, de nous décapsuler l'esprit. Seule la question du moment restant en suspens. Quand est-ce que ça va nous tomber sur le coin de la gueule ?

Concrètement, démarrer l'écoute de cet album c'est un peu s'inviter à une fête en perpétuel rebondissement. Une bringue aux éclats sombres d'une prise d'armes où règneraient folie et démesure. Une coalition de forces telluriques et spatiales permettant à ces bonhommes, selon leur bon vouloir, de transformer le verbe et le rythme en chair frissonnante. De peur... De plaisir...On ne sait vraiment plus...
Sérieux les mecs ! Mais c'est quoi ce boxon !!



Chroniqué par Yvan
le 15/06/2018

Partager cet article :




A lire également sur dMute :
Blog
L'Oldie de la semaine
NO NEW YORK (1978)
Blog
Actualité
Atopique Brian Eno: un nouvel album avec Hyde prévu en mai
Lux
(2012)
Warp
Ambient
Diesel Dead Machine
(2010)
Ici d'ailleurs
Rock Alternatif



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 19/09 - Blog
Cyesm - Minorities
ven. 14/09 - Chronique
Low - Double Negative
mar. 11/09 - Chronique
Animal Collective - Tangerine Reef
mer. 15/08 - Chronique
The Necks - Body
jeu. 09/08 - Chronique
Pram - Across the Meridian
jeu. 26/07 - Chronique
Ian Hawgood - 光
jeu. 19/07 - Blog
Dezordr Session : la dixième
lun. 09/07 - Blog
#13 : Jeunesse Sonique
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters