Accueil | dMute

Tim Hecker

: Love Streams



sortie : 2016
label : 4AD
style : Electronic / ambient

achat/téléchargement

Tracklist :
1/ Obsidian Counterpoint 2/ Music Of The Air 3/ Bijie Dream 4/ Live Leak Instrumental 5/ Violet Monumental I 6/ Violet Monumental II 7/ Up Red Bull Creek 8/ Castrati Stack 9/ Voice Crack 10/ Collapse Sonata 11/ Black Phase

Il y a toujours une certaine appréhension lorsque l’on pré-commande un disque. Surtout lorsqu’il s’agit d’un artiste que vous suivez depuis longtemps. Les quelques chroniques traînant sur internet parlent de tournant dans la carrière du compositeur. Des voix, plus de mélodies, un renouveau dans la musique de l’artiste. Alors pour patienter, on lit, on relit les rares chroniques, et on patiente. D’ailleurs, écrire une chronique en ayant écouté un ou deux morceaux, est-ce bien raisonnable ? Mais on s’y accroche quand même et on espère, on fantasme. On envoie un mail à 4AD pour savoir où en est la commande. Sans réponse. Puis arrive un moment où on oublie. On croit le disque programmé pour Mai. On passe à autre chose. Et finalement, un jour, on arrive au bureau. Un colis à l’entrée. Et là c’est l’excitation. On ouvre le carton, des reflets roses, violets. Un ruisseau d’amour traverse votre corps. La journée sera longue, la soirée délicieuse.

Autant le dire d’emblée, assumant la subjectivité de ce court texte, ce disque est une merveille. Une plongée introspective en apnée. Une caresse musicale en ces temps troubles. Un courant frais d’un air sensible et délicat. Une ode mélancolique à l’espoir. Un écrivain disait que pour apprécier une œuvre littéraire dans son entièreté, il fallait commencer la lecture dès le premier livre écrit par l’auteur. Même si cet album est appréciable en tant qu’œuvre unique, j’ai le sentiment qu’il en va de même pour la discographie de Tim Hecker. N’en déplaise aux chroniqueurs qui voient en cet album un tournant, ou autre virage fort bien négocié du reste, ce disque apparait plus comme une évolution, une suite, un prolongement des précédentes réalisations du musicien. L’introduction de voix humaines dans ce disque fait partie intégrante de cette logique.

Manipulateur de son de génie, Tim Hecker n’en est pas à son coup d’essai. Love Streams dévoile autant de nappes, de textures et de couleurs que son prédécesseur Virgins. La frontière entre réel et fiction est toujours aussi brouillée. Les sons, les bruits, les voix, se mêlent et se démêlent comme un nuage de poissons. Comme autant de ballets incessants et insensés de compositions et de décompositions. D’aucuns diront que l’ajout de voix humaines – une certaine chorale islandaise - aura fait perdre en intensité le travail de l’artiste. S’il est vrai que Love Streams gagne en sérénité et en apaisement. La plongée à travers ce disque reste un voyage d’une intensité rare. Pour peu que l’on accepte de s’y plonger entièrement. Vous pourrez alors entendre au loin certains échos aux compositions d’Arvo Pärt, certains entêtements rappelant Einstein on The Beach de Philip Glass, et même, de temps à autres, certains larsens torturés évoquant le doom résonnant de Sunn O))).

On ne saura dire si, avec sa dernière œuvre, l’auteur de Love Streams a réellement trouvé l’amour comme son titre le laisserait supposer. En revanche, ce que l’on peut affirmer avec certitude, c’est que Tim Hecker aura eu ici la générosité de nous montrer un ruisseau qui semble nous mener à lui.



Chroniqué par DuponD
le 20/04/2016

Partager cet article :




A lire également sur dMute :
A Year With 13 Moons
(2015)
Mexican Summer
Drone / ambient / Pop / Noise
Virgins
(2013)
Kranky
Ambient / Modern Classical / Electronica
Blog
Actualité
Tim Hecker de retour en octobre avec Virgins.
Ravedeath, 1972
(2011)
Kranky
Ambient
Interview avec Tim Hecker
(2011-04-27)

An Imaginary Country
(2009)
Kranky
Ambient
Harmony In Ultraviolet
(2006)
Kranky
Ambient



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 27/05 - Blog
Equipe de Foot - Chapka
jeu. 25/05 - Chronique
Blonde Redhead - 3 O'Clock
lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
mer. 17/05 - Blog
Kara-Lis Coverdale : Grafts
jeu. 11/05 - Blog
Senbeï - NIN
lun. 08/05 - Chronique
Oxbow - Thin Black Duke
dim. 07/05 - Blog
Duster - Stratosphere (1998)
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters