Accueil | dMute

Naked Truth

: Avian Thug



sortie : 2016
label : RareNoiseRecords
style : Jazz électrique / Jazz-rock / Ambiant / Electro Expérimentale / Rock progressif

achat/téléchargement

Tracklist :
1. Rapid Fire 2. Lazy Elephant 3. Trap Door 4. Tense Shaman 5. Avian Thug 6. Day Two At Bedlam 7. Moon At Noon

Après Shizaru et Ouroboros, le groupe jazz avant-gardiste Naked Truth revient à la charge avec un troisième album studio baptisé Avian Thug ; 7 compositions pour une seule et même trajectoire vers l'inconnu, avec ce langage si particulier, unique et indomptable. Depuis 2011, Graham Haynes rassemble autour de lui trois musiciens d'exception ; Lorenzo Feliciati à la basse et aux guitares, Roy Powell à l'orgue, aux synthétiseurs et au piano et enfin Pat Mastelotto à la batterie et aux percussions.

Enregistré dans le sud de l'Angleterre à la fin de leur tournée européenne en 2013, Avian Thug tisse une esthétique puisant à la fois dans les travaux les plus importants du rock progressif, de King Crimson à Rush et dans la folie intense et enivrante du jazz électrique, depuis les expériences de Miles Davis. Qui plus est, il résonne çà et là les innovations structurelles employées par le pionnier du nu-jazz Nils Patter Molvaer, en particulier cette fusion entre jazz et musique électronique, avec son album Khmer, en 1997.

Le travail de Naked Truth gagne en harmonie, avec une plus grande maîtrise de ce flot magmatique qui habite leur musique. Il se glisse par endroit un calme inquiétant, incarné par la délicatesse de quelques notes de piano sur Day Two At Beldam, bien que le flot percussif de Trap Door semble impossible à endiguer. Et alors que Rapid Fire dévoile des synthétiseurs et des trompettes hystériques, Moon At Noon enveloppe l'esprit dans un espace d'ambient, ponctué par la finesse de chaque instrument, qui se pose avec grâce sur la mélodie.

Chaque composition semble équilibrer un ensemble dense qui ne se perd jamais dans le chaos la plus totale ou la beauté la plus lisse. Le titre éponyme incarne cet élan poétique si caractéristique de Naked Truth, dans lequel les prouesses instrumentales s'associent pour former une polyrythmie puissante et radicale, qui sonde les méandres du son afin d'interroger notre relation à la musique, au-delà de ses fonctions strictement commerciales et dansantes.

Avian Thug est le disque le plus maîtrisé et le plus inventif de Naked Truth, dans lequel on décèle d'emblée la dimension syncrétique de leur musique. Il propose une oeuvre contemporaine et expérimentale, qui ne se laisse jamais enfermer dans les carcans éprouvés des genres qu'ils traversent. Le son, plein d'ardeur, éprouve les corps et les esprits, proposant un paysage sonore d'une ampleur remarquable. Naked Truth est bel et bien une des pierres angulaires de cette nouvelle poétique du jazz qui émerge depuis quelques années, avec des groupes comme Slobber Pup ou Animation.



Chroniqué par Etienne Poiarez
le 09/02/2016

Partager cet article :







2 commentaires

par Giacomo Bruzzo (le 10/02/2016)
Merci pour l'excellente chronique!

par Giacomo Bruzzo (le 09/02/2016)
Merci pour l'excellente chronique!
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mar. 24/10 - Blog
#21 : Oiseaux-Tempête
dim. 22/10 - Blog
NO NEW YORK (1978)
ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
dim. 15/10 - Blog
#12
mer. 11/10 - Blog
Dub Engine - Psychosteppa
mar. 03/10 - Blog
Bonnie Li - Plane Crash
lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters