Accueil | dMute

Nicolas Jaar

: Nymphs II



sortie : 2015
label : Other People
style : Slow House / Ambient

Tracklist :
01/ The three sides of Audrey and why she’s all alone now
02/ No one is looking at U (feat. Lorraine)

Quatre ans après Space is only noise, le musicien et producteur Nicolas Jaar revient avec un EP solo intitulé Nymphs II sur son propre label, Other People. Malgré sa présence régulière dans l’actualité musicale, Jaar n’avait pas donné suite à son premier album qui avait tant secoué la sphère électro, occupé par d’autres activités. Il y avait le projet Darkside, un duo avec le bassiste Dave Harrington, dont avait émergé un album baptisé Psychic.

Jaar délaisse le blues cosmique de Darkside pour revenir vers une slow house aux beats feutrés. Le premier titre, The three sides of Audrey and why she’s all alone now, délivre une musique électroacoustique aux allures d’ambient. Il brise l’harmonie de la plage sonore en incorporant glitchs et off-beats, qui donnent à entendre un tissu sonore syncopé, à la fois délicat et violent. Jaar accélère le rythme vers la moitié en y ajoutant des percussions au sein d’un chant éthéré, habillant l’esthétique synthétique d’une touche organique.

No one is looking at U (feat. Lorraine), deuxième et dernière composition de cet EP, reste dans le même ton, confirmant l’orientation artistique prise par Nicolas Jaar ; l’électro expérimentale. Un rythme lancinant s’infiltre dans les notes de ce morceau, stimulant un peu plus la composition, tout en poursuivant dans la slow house. La voie féminine subit quelques distorsions et réverbérations, avant que le tout ne s’éteigne dans un calme azuréen.

Composé à New-York entre 2011 et 2015, Nicolas Jaar ne donne qu’un aperçu de son talent au travers de ces deux titres, laissant quelque peu l’auditeur sur sa fin. Ce dernier peut également être déstabilisé par la direction musicale prise par le musicien, tourné vers une musique alternative. Nymphs II est en quelque sorte un prélude, qui ne sera pressé que sur vinyle. Chose intéressante à noter, l’EP est entièrement sur Youtube, pour ceux qui trouve le contenu un peu limité pour investir dans un vinyle. En bref, le nouveau disque de Jaar offre une teinte plus expérimentale à son style, donnant toujours dans une électro au ralentie, afin de profiter au mieux de chaque note.



Chroniqué par Etienne Poiarez
le 27/05/2015

Partager cet article :




A lire également sur dMute :
Space Is Only Noise
(2011)
Circus Company
Deep House/Downtempo/Ambient



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
mer. 17/05 - Blog
Kara-Lis Coverdale : Grafts
jeu. 11/05 - Blog
Senbeï - NIN
lun. 08/05 - Chronique
Oxbow - Thin Black Duke
dim. 07/05 - Blog
Duster - Stratosphere (1998)
jeu. 04/05 - Blog
Näo - Duel
lun. 01/05 - Chronique
Bing & Ruth - No Home of the Mind
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters