Accueil | dMute

NHK yx Koyxen

: Hallucinogenic Doom Steppy Verbs



sortie : 2015
label : Diagonal
style : Acid Techno / Dance music kinesthésique

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ 218 02/ 845 03/ 932 (feat. XiX) 04/ 234 05/ 953 (feat. XiX)

Le producteur londonien Powell, à la tête depuis 2011 du label Diagonal, va encore faire parler de lui. L'auteur des fabuleux Club Music et 11-14, nouveau parangon de la dance-music la plus déviante, vient de produire sur son catalogue déjà fort excitant la nouvelle livraison de Kouhei Matsunaga a.k.a. NHK'Koyxen. A savoir un EP de 26 minutes au titre impayable, Hallucinogenic Doom Steppy Verbs.

En quittant Pan records pour Diagonal, Matsunaga n'a pas seulement mis fin à la folie compilatoire entamée sur les trois volumes des Dance Classics. Il a aussi perdu la quasi-totalité de son humour. On découvre très rapidement qu'Hallucinogenic Doom Steppy Verbs est en réalité l'ouvrage le plus référencé mais surtout le plus clubbesque du japonais, rebaptisé pour l'occasion NHK yx Koyxen.

Triffond Tournesol ne fait plus le zouave. Je ne vous dis pas le travail de deuil car fini ici les tunnels d'effets en carton, les sifflements analogiques antédiluviens et la centrifugeuse de bleeps démarrée à la manivelle, bref tout ce qui faisait le charme de ses tracks les plus récentes. En effet, le transfuge japonais va à l'essentiel. Cela se ressent surtout aux niveau des rythmes. Là encore, on fera une croix sur l'abstract hip-hop bariolé des trois Dance Classics. Matsunaga calibre désormais ses beats sur des schémas technoïdes roides comme des lignes de chemin de fer.

C'est vrai, Matsunaga, avec ses lunettes 3D et son sourire impertinent, est le prototype du cancre magnifique. C'est oublier qu'il peut être tout aussi brillant en premier de la classe, l'auriculaire posé sur la couture et son petit précis de musique techno appris par coeur. Les 11 minutes épiques de 845 ou la conclusive 945 en fournissent la preuve implacable. Avec un potentiel hydrogène crevant les limites communément admises par la chimie, c'est comme si ces deux bombes d'acid techno se frayaient le plus court chemin des meilleurs Drexcya aux Analorg de Sir Richard D. James.

Capter les mouvements cartoonesques d'une urbanité enivrée d'elle-même, bondir et rebondir aux rythmes des soubresauts synaptiques de l'homo-sapiens post-prométhéen: voilà peut-être l'invariant. Là où l'ancien Matsunaga rejoint le nouveau, au détour d'une rythmique complètement ivre (218), d'une nappe de synthé dangereusement kinesthésique (932) ou d'horrifiques chuintements de vocoder (953 en featuring avec le vocaliste anglais XenoglossiX a.k.a. XiX).

Au final, Hallucinogenic Doom Steppy Verbs est un NHK'Koyxen qui délaisse un peu les bouffées d'helium pour les injections de stéroïdes. Pas de quoi en faire un volume non-officiel de la série des Dance Classics (un Dance Classics Volume IV qui en aurait l'apparence mais pas le nom?). L'objet regorge de suffisament de nouveautés pour nous laisser présager d'un futur album beaucoup plus rentre dedans, dans la lignée des derniers Lee Gamble ou Objeckt.



Chroniqué par Mickael B.
le 16/02/2015

Partager cet article :







0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 21/08 - Chronique
r beny - Echo's Verse
sam. 17/08 - Blog
Brimstone - Record in Peace
mar. 13/08 - Blog
#15 : Labyrinthe
sam. 10/08 - Blog
Lil Fish - Organic
sam. 06/07 - Chronique
Thom Yorke - ANIMA
sam. 29/06 - Blog
NUMéROBé - Velvet EP
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters