Accueil | dMute

Austin Buckett

: Grain Loops



sortie : 2014
label : Room40
style : Musique électroacoustique / Installation Sonore / Techno expérimentale

achat/téléchargement

Tracklist :
30 pistes numérotées de 01 à 30.

Quatre caisses claires frappées par l'action d'un système de goûte à goûte ou grattées à la main avec divers objets: voilà le dispositif qu'Austin Buckett se propose d'explorer au travers d'un mixage et d'un échantillonnage scientifique, pour se jouer de ce qu'il affectionne le plus et qui forme la matière de son univers: le bruit, la répétition et toutes les possibilités harmoniques qui les fait s'entremêler.

A 25 ans, Austin Buckett est déjà un musicien expérimenté, aussi à l'aise dans la composition de pièces de musique classique moderne ou électroacoustique que dans l'art performance (Elevator #1 avec le percussionniste William Jackson) ou la création multimédia (au côté de l'artiste de renommée internationale Gosia Wlodarczak). C'est aussi un véritable serpent de mer de l'avant-garde musicale australienne et un instrumentiste doué: au sein du groupe de rock expérimental Golden Blonde ou du Pollen Trio (salués comme les dignes héritiers des Necks) il a su imposer à la batterie - son instrument de prédilection - un style aussi rigoureux que nerveux qui rappelle la manière singulière de l'autrichien Martin Brandlmayr.

Avec Grain loops, Austin Buckett publie sur Room40, sinon son premier, en tout cas son album le plus important à ce jour. Un ovni, un recueil laborantin, écartelé entre les disciplines qu'il affectionne - installations, performances, musique électroacoustique - où il est donc question de bruits blancs mais surtout de rythme. Ce rythme qui hante ses travaux les plus récents, notamment les expérimentations hip-hop de son projet Power Moves mais qu'il dévie ici vers les territoires adipeux de la musique techno et industrielle.

Grain Loops se conçoit comme une tentative de fracturation du genre, comme on pourrait parler de fracturation hydraulique. En trente échantillonnages, mis en boucle sur exactement une minute et froidement numérotés (à l'image d'objets manufacturés), Austin Buckett orchestre en effet un pilonnage incessant et métronomique. Ces évènements rythmiques, actionnés sur une minute, l'australien les disloque, les dissout et grâce à son art du mixage, en tire des motifs d'une rare complexité sonore. Ici, la technique froidement sérielle du compositeur, sa manière de sculpter le son prennent une importance déterminante.

A noter que la publication de Grain Loops s'agrémente d'un album de remix - Sand Stems 1_7 - qui voit défiler Dj Hearl, Andrew Peckler ou Guiseppe Ielasi, pour mettre en exergue toutes les dimensions intelligemment cryptées au sein de cet opus magnum (le bruit, la répétition, la recherche d'harmonie bizarres). Grain Loops en effet, est un hybride, ni totalement électronique, ni totalement dans la tradition de la musique électro-acoustique. C'est un étrange objet sonore qui s'engouffre dans la fracture rythmique de la musique techno pour s'accaparer ses forces vitales: le rythme devenu bruits, la répétition devenue textures, mêlées selon des configurations complexes et aux propriétés psycho-actives.



Chroniqué par Mickael B.
le 25/07/2014

Partager cet article :











0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 15/11 - Chronique
Protomartyr - Relatives in Descent
sam. 04/11 - Blog
#12 (deuxième partie)
mer. 01/11 - Blog
Igloohost - Neō Wax Bloom
mar. 24/10 - Blog
#21 : Oiseaux-Tempête
dim. 22/10 - Blog
NO NEW YORK (1978)
ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
dim. 15/10 - Blog
#12
mer. 11/10 - Blog
Dub Engine - Psychosteppa
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters