Accueil | dMute

Guided By Voices

: Cool Planet



sortie : 2014
label : Fire records
style : Lo-fi / power-rock

achat/téléchargement

Tracklist :
1/ Authoritarian Zoo 2/ Fast Crawl 3/ Psychotic Crush 4/ Costume Makes The Man 5/ Hat At Flames 6/ These Dooms 7/ Table At Fool's Tooth 8/ All American Boy 9/ You Get Every Game 10/ Pan Swimmer 11/ The Bone Church 12/ Bad Love Is Easy To Do 13/ The No Doubters 14/ Narrated To Paul 15/ Cream Of Lung 16/ Males Of Wormwood Mars 17/ Ticket To Hide 18/ Cool Planet

Décidemment, en ce moment les reformations des groupes issus des années 80 semblent être des réussites. Alors que les Swans délivrent leur plus grande symphonie avec To Be Kind, Guided By Voices, quatre ans après leur retour, sort deux albums la même année. Après Motivational Jumpsuit en février, ces américains unis autour de l'infatiguable Robert Pollard récidivent avec Cool Planet. On savait depuis longtemps que les groupes de lo-fi étaient profiliques et bien Guided By Voices ne faillit pas à cette réputation en sortant leur vingt-deuxième album.

Inutile de décrire la musique de ces américains, le groupe reste fidèle à sa marque de fabrique: 18 titres courts, aux mélodies incisives et à chaque fois renouvelées. Un nouveau changement de line-up permet en plus un déplacement dans les compositions du groupe. La nostalgie de l'ère pré-2004 (date de leur premier arrêt) est maintenant bien loin.

Comme chaque album de Guided By Voices, ce chapelet de morceaux s'écoute avec un réel plaisir, le groupe étant passé maître dans l'art de créer des éclairs musicaux qui empêchent l'auditeur de s'habituer à un rythme avant d'être bousculé par le morceau suivant. Mais au delà de cette impression d'ensemble, on peut regretter un certain manque d'unité. Cool Planet semble condamné à alterner une power pop peut-être trop agressive (surtout dès le premier morceau Authoritarian Zoo), ou même proche d'un son métal (The Bone Church) avec des ballades sans véritables rythmes (Costumes Makes The Man) entre lesquelles le son psyché plus maîtrisé de All American Boy a du mal à s'affirmer.

Pourtant, l'album présente quelques joyaux très accrocheurs qui forment sans doute son armature. Si l'aspect pop de Bad Love Is Easy To Do montre que Guided By Voices est toujours capable de trousser les titres à succès qu'on retrouvait déjà dans Teenage FBI en 1999, les meilleures surprises viennent encore après, au dernier tiers de l'album, avec des morceaux plus efficaces qui profitent de l'intervention de Tobin Sprout, collaborateur aussi fidèle qu'irrégulier des Guided By Voices depuis leur début.

S'il ne nous fallait que deux chansons plus douces dans l'album, Narrated To Paul et Ticket To Hide compenseraient toutes les autres. La première se fait vite oublier dans la succession des titres à cause de sa brièveté. Un chant accompagné d'un seul piano pendant une minute, pas plus. Cette simplicité majestueuse mérite assurément qu'on l'écoute pour elle-même, isolée du reste. Tout en étant plus classique, Ticket To Hide atteint la justesse qu'on peut attendre d'une ballade, entre la voix posée sur le rythme de la guitare et l'accélération de cette dernière indispensable pour créer l'aspect ritournelle propre au genre.

Il est bien difficile de cumuler une créativité plus que féconde et une qualité toujours à son maximum. Sans livrer son meilleur album, Guided By Voices réussit à nouveau ce challenge en assurant des points de repères intenses à cet ensemble à la fois hétérogène et musicalement toujours aussi jouissif.



Chroniqué par Patrice Vibert
le 30/06/2014

Partager cet article :









0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters