Accueil | dMute

Ought

: More Than Any Other Day



sortie : 2014
label : Constellation
style : Indie-Rock / Post-punk

achat/téléchargement

Tracklist :
1/ Pleasant Heart 2/ Today More Than Any Other Day 3/ Habit 4/ The Weather Song 5/ Forgiveness 6/ Around Again 7/ Clarity! 8 / Gemini

Pleasant Heart, un cri du cœur, un cri de jeunesse, un cri de révolte. On se croirait à la fin des seventies anglaises, moment où révolte politique et révolte musicale se répondaient sans se confondre.

A l'origine de ce cri, on trouve Ought, groupe surgi en 2011 de la jeunesse canadienne, venu, parmi d'autres, exprimer toute son énergie. Quatre jeunes qui ont quitté l'université il y a peu de temps. Quatre canadiens qui entendent leur musique dans le bruit des manisfestations étudiantes. Refusant à la fois d'être de simples esthètes et des musiciens engagés, ils ne pouvaient que faire vibrer ce contexte politique dans leur propre musique

Deux ans après leur premier EP, les montrealais de Ought sortent ainsi leur premier album, More Than Any Other Day, chez Constellation Records, label entre autres de Godspeed You ! Black Emperor.

Ought, c'est sans doute l'air frais qu'on attendait, entre punk et post-punk. En fait, le torrent musical que nous offre l'album le rend inclassable : on retrouve autant du blues que des sonorités de Television ou de Rage Against The Machine. En fait, Ought c'est le devoir de créer un son à partir de toutes ses influences. Et le résultat est réussi. Un album court, ramassé autour de huit titres et capable de passer du martèlement punk à des sonorités plus stellaires.

Mais on ne peut pas non plus réduire cet album à un simple cri. On ne comprendait pas sa diversité et ses morceaux aux accents plus intimistes (Today More Than Any Other Day ou Forgiveness). Dans ces moments quasi introspectifs, proches du rythme de la folk, une mélancolie latente transparaît. Sans doute le sentiment complémentaire à la révolte. La plaie intérieure qui rend nécessaire le sursaut extérieur. Gemini, qui clôt, l'album est sans doute la synthèse parfaite de ces deux aspects. Une pulsation entre retenue et explosion, avec certains accents post-rock, irrigue le morceau de bout en bout jusqu'au martèlement final.



Chroniqué par Patrice Vibert
le 02/06/2014

Partager cet article :






A lire également sur dMute :
Blog
Top
Nos sélections 2015
Blog
Playlists
En écoute - Septembre 2015
Sun Coming Down
(2015)
Constellation
Post-punk / Punk



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters