Accueil | dMute

Damien Jurado

: Brothers and Sisters of The Eternel Sun



sortie : 2014
label : Secretly Canadian
style : folk / Pop

Tracklist :
01/ Magic Number 02/Silver Timothy 03/Return To Maraqopa 04/ Metallic Cloud 05/Jericho Road 06/Silver Donna 07/Silver Malcolm 08/Silver Katherine 09/Silver Joy 10/Suns In Our Mind

Damien Jurado officie depuis de nombreuses années dans le circuit folk indépendant en gagnant progressivement une place respectable. Toutefois sans forcément réussir à fendre l'armure. On le sait capable de produire un folk lo fi qui lui permait de se faire remarquer sans pour autant réussir à sortir du lot. Une position souvent difficile à tenir car elle consiste à se retrouver dans une masse compacte et homogène: de quoi s’installer confortablement au sein d’une famille artistique sans pour autant pouvoir exister et se trouver contraint à l’anonymat en dehors de ce cercle.

Avec Brothers and Sisters of The Eternel Sun, Jurado s’affranchit de ses carcans de folkeux indie par le biais d’une certaine forme de trahison assez jubilatoire en optant pour l’électrique, en s’associant les services d‘un band (mais ça, il l’avait déjà fait) et surtout en s’offrant de belles incursions du côté de la soul et du rock progressif des années 70. On a souvent comparé son approche à celle d’un Neil Young, notamment par la sensibilité qui se dégage de sa voix et de ses compositions. On y songe davantage sur ce nouvel album qui n’hésite pas à varier les genres, à l’instar de l’excellent Harvest qui fit la gloire de son mentor et changea la face du folk rock. Mais Jurado ne se contente plus de se servir dans la même gamelle.

Au contraire, on retrouve au programme des festivités la marque d’un Ennio Morricone sur Jericho Road et la ligne mélodique d’un chœur qui cite complètement les vocalises que Deep Purple avait créées pour son Sweet Child In Time. Mais Jurado ne se contente pas de regarder en arrière. Il n’oublie pas ses contemporains, tels Iron and Wine sur Silver Malcolm, Fleet Foxes sur Return To Maraqopa ou Beck sur Silver Donna.

Avec ce nouvel album, Damien Jurado offre un disque somptueux aux arrangements luxuriants et une bien belle surprise en ce début d’année 2014.



Chroniqué par Guillaume C.
le 22/04/2014

Partager cet article :









0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
ven. 14/07 - Blog
The Doppelgangaz - Dopp Hopp
mar. 11/07 - Blog
CloZee - Harmony
sam. 01/07 - Chronique
The New Year - Snow
mer. 28/06 - Chronique
Uzul Prod - Continental Drifts
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters