Accueil | dMute

Olivier Di Placido & SEC_

: Rainbow Grotesque



sortie : 2013
label : Bocian
style : Impros dada furieuses

achat/téléchargement

Tracklist :
A1/ Rain A2/ Bow A3/ Grr B1/ Ooo B2/ T B3/ Es B4/ Que

Bocian est un excellent label polonais spécialisé dans le free jazz (Mats Gustafsson) et la noise (Kevin Drumm), ainsi que dans le croisement de ces deux esthétiques : et c’est bel et bien ici que se situe SEC_ (Revox, table de mixage en feedback manipulée sur bande, field recordings & samples), artiste virtuose du magnétophone à bande Revox. Plusieurs de ses travaux ont déjà été produits ou coproduits par Bocian, mais c’est la première fois que son duo avec Olivier Di Placido (guitare préparée avec micros non fixés) est publié ici, et en vinyle.

Le duo propose ici sept pièces d’improvisation électroacoustique barrées et puissantes. Les deux musiciens évoluent sur des territoires différents : sur des recherches purement sonores aux bandes et à la préparation des guitares, sur du collage sonore survolté et proche de dada, sur de l’interaction très proche, ou sur une distinction nette entre les deux musiciens. Mais quoiqu’il en soit, le duo évolue toujours sur des territoires hautement créatifs (au niveau des textures) et très intenses. Leur musique est vraiment énergique, pleine de force, de joie pour la rencontre et de passion pour les médiums utilisés.

Un duo qui vaut vraiment le détour. D’une part pour l’approche unique de la guitare avec Olivier Di Placido, et d’autre part surtout pour le talent indéniable de SEC_ avec son utilisation des bandes magnétiques. Le duo propose une traversée épique à travers les déphasages électromagnétiques, à travers les défaillances et les parasites électroniques, à travers le détournement constant des médiums (magnétophone, guitare, table de mixage). C’est brutal, puissant, beau, énergique, créatif et survolté. Parasitage, détournement, collage, et déconstruction comme piliers d’une création électroacoustique neuve et fraîche, unique et belle, très physique et spontanée, mais également primitive et virtuose.



Chroniqué par Julien Héraud
le 13/03/2014

Partager cet article :





0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 25/05 - Chronique
Blonde Redhead - 3 O'Clock
lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
mer. 17/05 - Blog
Kara-Lis Coverdale : Grafts
jeu. 11/05 - Blog
Senbeï - NIN
lun. 08/05 - Chronique
Oxbow - Thin Black Duke
dim. 07/05 - Blog
Duster - Stratosphere (1998)
jeu. 04/05 - Blog
Näo - Duel
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters