Accueil | dMute

Gareth Williams & Mary Currie

: Flaming Tunes



sortie : 1985
label : Autoproduit
style : Dark-ambient / folk

Tracklist :
01/ Another Flaming Tune 02/ Beguiling The Hours 03/ The Best Weapon 04/ A to B 05/ Breast Stroke 06/ Raindrops From Heaven 07/ Restless Mind 08/ B to A 09/ It's Madness 11/ Generous Moon

Flamming Tune, dans la pure lignée des albums arpenteurs de la dèche, a eu une trajectoire plus que cahoteuse. Sorti en 1985 sous forme de cassette, il a été tiré à hauteur de mille exemplaires et réédité en 2009 par la maison Life and Living record, petit label comptant sur son catalogue un nombre incroyable d’artistes (environ quatre !).

Gareth Williams et Marie Currie, les auteurs de cette pièce d’archéologie, étaient-il conscients en 1985 que leur travail commun, qui n’aboutirait que sur ce one shot, deviendrait néanmoins trente ans plus tard une espèce d’arlésienne pour amoureux de cabinet de curiosité musicale ? Grâce notamment à sa réédition en grande pompe sur le catalogue de la ténébreuse et jeune maison britannique Blackest Ever Black.

Gareth Williams n’est pourtant pas un total inconnu : bassiste et chanteur du groupe post-punk This Heat, il décida un jour de partir en Inde (en 1981) pour étudier le Kathakali, art du théâtre dansé originaire du sud de l’Inde, où les acteurs racontent la vie de dieux au rythme des percussions en effectuant des pas de danse inspiré d’un art martial et ce, de la tombée du jour jusqu’à l’aube naissante. Il écrivit même un livre sur son voyage, montrant à quel point cette expérience l’avait marqué.

A son retour, il rencontre la mystérieuse Mary Currie, musicienne, avec qui il décide de faire cet album. Au premier abord, il semble être un énième album de rock ambiant, expérimental, vaguement psychédélique, où les auteurs s’amusent à tester tout ce qui leur passe dans la tête. Mais si l’on se réfère à l’expérience oriental de Gareth, à la rencontre avec Mary sorti d’on ne sait où, l’album apparaît plus fin que ça. Derrière cette apparence, on a quelque chose de presque hypnotique, de brumeux. On expérimente une drogue qui fait voyager la conscience dans différents états de torpeur. On suit ce chemin, cette ascension, par différentes étapes (les morceaux A to B et B to A, partageant l’album en 3 parties égales, confirment presque cette analyse).

On passe par les portes de Tannhauser des trois premiers morceaux, où des bruits mécaniques et presque désagréables se superposent à la musique, vers un calme naturel de la première étape en milieu d’album, avant d’arriver dans un temple baigné de musique sacrée.

On retrouve les influences orientales de Gareth dans le joli morceau, Golden Age. Le titre phare Generous Moon, qui clôture l’album, est quant à lui spectralement envoûtant. Tout l’album est noyé dans ce coton de presque méditation ténue propre au rêve d’Orient. L’album n’est pas facile à appréhender : résultat d’une expérience personnelle (ou de couple, l’histoire ne le dit pas), de recherche de soi, ou d’autre chose, il est important de l’écouter en entier, en ayant ce raisonnement de cheminement vers quelque chose.

Cet album fut un échec commercial à sa sortie, mais sa profondeur et sa qualité d’exécution en font un objet rare, presque de collection. On n’entendit plus parler de Mary par la suite, comme si son apparition sur la scène musicale avait produit l’artefact désiré, une relique quasi-intemporelle, à la destinée peu commune.



Chroniqué par Vieux Singe
le 14/12/2013

Partager cet article :







0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters