Accueil | dMute

Islet

: Released by the Movement



sortie : 2013
label : Shape
style : Freak rock / ambient / Tropical / psychédélique

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Triangulation Station
02/ Sails Billow and Swell
03/ Carlos
04/ Tripping Through the Blue Room (Pt. 1)
05/ Tripping Through the Blue Room (Pt. 2)
06/ Citrus Peel
07/ Elastic
08/ Mirror Me
09/ Rip Bark

Deux ans après la publication d’un excellent premier album, les gallois d’Islet proposent la suite de leurs aventures freak avec un second opus véritablement réjouissant.

On avait perçu dans cette jeune formation le renouveau en quelque sorte de la dream pop ou du shoegaze pour finalement en conclure que le groupe dépassait ce simple cadre en recyclant ces différents mouvements musicaux dans un projet à la fois fun et ambitieux. D’ailleurs c’est ce qu’on avait pu juger sur pièce lors de leur concert brouillon et décontracté donné à la flèche d'or en avril 2012.

Ce nouvel opus ne fait qu’enfoncer le clou en associant à leur mixture déjà bien variée de nouveaux courants musicaux. Une manière de pousser davantage leurs expérimentations. Et de montrer à juste titre le talent et l’inconscience qu'il est nécessaire d’avoir pour atteindre certains sommets.

Ici la musique ambiante et le psychédélique se frottent au dub voire au ragga. On connaissait l’étroitesse des relations entre la Couronne britannique et son ancienne colonie faisant de Londres la capitale du reggae, du dub et autres variantes après Kingston. On retrouve dans ce nouvel album cette proximité qui anima les groupes britanniques qui ont inondé le monde avec leur white reggae il y a quelques années. Mais Islet ne se contente pas de reprendre l’histoire tel que ses prédécesseurs l’avaient laissée, mais au contraire prolonge leur travail dans le cadre d'un projet expérimental tropical ambiant et rock.

Rien de plus logique car Islet fait partie de cette jeune génération décontractée qui bouffe les frontières musicales pourtant jugées imperméables entre différent courants musicaux à son petit déjeuner. De quoi apporter de la fraîcheur. De quoi donner de l’enthousiasme. Et qu’importe si cela peut passer parfois pour foutraque. Car ce qui ressort de ce disque, tout comme du précédent, c’est cette fantaisie, cette légèreté dans l’approche et ce résultat à la fois poétique, sombre et espiègle.



Chroniqué par Guillaume C.
le 26/11/2013

Partager cet article :






A lire également sur dMute :
Reportage
(20/04/2012)
@ Flèche d'Or
Illuminated people
(2012)
Shape
Freak rock



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 15/10 - Blog
#12
mer. 11/10 - Blog
Dub Engine - Psychosteppa
mar. 03/10 - Blog
Bonnie Li - Plane Crash
lun. 25/09 - Blog
Feldub - Class War
jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters