Accueil | dMute

Richard Moult

: Aonaran



sortie : 2013
label : Wild Silence
style : Modern Classical / Folk

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Rionnag Bheag 02/ Heartsease 03/ Rionnag Mór 04/ Gone To Ground 05/ Mesonycticon

Richard Moult continue d'échafauder pièce après pièce une œuvre en marge de l'époque et pour cela, relativement secrète, qui s'étend de la musique à la poésie en passant par la peinture. C'est aussi une oeuvre dense et particulièrement exigeante, qui ne se coupe pas de la vie quotidienne mais l'habite pleinement, entre quête d'espaces intimes et cheminement spirituel. Ainsi plus particulièrement, l'œuvre musicale de cet enfant de Newcastle se déplie à l'envie en chants sacrés, lieder pour piano, pièces de musique classique moderne, ambient music ou folk songs. Des styles qu'il emprunte, délaisse et retrouve au gré de ses voyages "intérieurs et extérieurs" et qu'il ne cesse, d'album en album, d'imprégner d'un symbolisme singulier et presque transcendantaliste.

A bien y réfléchir, il est même possible qu'on ne vienne jamais à bout de sa discographie ni qu'on parvienne à épuiser et absorber toute la richesse des styles et des thèmes présents au sein de son œuvre. C'est pourquoi, après les remarqués Celestial King For A Year et Yclypt parus sur Second Language, le nouvel album de Richard Moult pourrait s'avérer une porte d'entrée rêvée pour accéder à son univers un peu anachronique. Intitulé Aonaran et conçu en collaboration avec les musiciens de United Bibles Sutides, ce septième album est publié cette fois par Wild Silence, le label de la française Delphine Dora, et agrémenté d'un packaging sobre et fait maison, sertie d'une photographie de l'auteur : vision de landes caverneuses plongées sous une chappe de nuages funestes. C'est un programme: la matière d'Aonaran a été forgée au contact des contrées les plus désolées de l'Écosse septentrionale et des panorama majestueux des îles Hébrides. Paysages immémoriaux et magnétiques, au travers desquels le poète, comme un passeur, construit des ponts entre modernité et traditions, folklores et musiques contemporaines.

Proche de Tony Wakeford et David Tibet à ses débuts dans les années 90, la musique de Richard Moult a lentement pris ses distances avec la dark-folk crépusculaire de ses comparses britanniques pour afficher sa préférence pour les folks songs élégiaques aux résonances quasi-ésotériques. Ces chansons prenant de plus en plus d'ampleur, l'Anglais a néanmoins pris soin de conserver une approche artisanale et de revendiquer ce rôle de conteur, réactivant la tradition historique et le folklore païen au sein de la modernité. Un savoir faire qui donne un cachet particulier à des ballades chantées telles que Heartsease et Gone To Grone, où des plaintes d'un autre temps ne cessent d'errer entre les modulations sentencieuses d'un grand piano et des profondeurs réverbérées.

Richard Moult est aussi un compositeur hors-pair qui se plaît à orchestrer la dérive de blocs de sons monumentaux. Sur Rionnag Mór, des drones soulèvent les ondulations d'un piano grandiloquent, des tambours vrombissent jusqu'à nous assourdir et la fausse légèreté d'une harpe ou d'une clarinette peine à couvrir des hululements pleins de menaces pré-historiques. Ainsi, sur près de 25 minutes, la pièce centrale d'Aonaran avance sur un chemin de crête à travers des raies diaphanes et des cassures de tons et d'harmonies. Il en résulte une succession de mises en tension et de respirations fragiles, où s'intercalent des interludes contemplatifs et des climax dissonants et telluriques. Un morceau de maître qui résume à lui-seul toute la richesse et les multiples histoires enchevêtrées dans la musique de Richard Moult.



Chroniqué par Mickael B.
le 31/10/2013

Partager cet article :







0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
sam. 25/02 - Chronique
Wooden Veil - Wooden Veil
lun. 20/02 - Blog
Mahom - Fell in
sam. 11/02 - Chronique
Taylor Deupree - Somi
mer. 08/02 - Blog
Stepart - Playground
dim. 22/01 - Blog
dMute recrute
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters