Accueil | dMute

Emptyset

: Recur



sortie : 2013
label : Raster-Noton
style : Techno / Experimental

Tracklist :
01/ Origin
02/ Fragment
03/ Disperse
04/ Order
05/ Absence
06/ Lens
07/ Instant
08/ Recur
09/ Limit

Après une série de productions oscillant entre un sound design bruitiste et une techno ascétique à la palette volontairement monochrome, le duo de Bristol propose un album construit sur-mesure pour le label Raster-Noton. Austère, minimaliste et efficace, Recur est à la fois la plus stricte de leurs parutions et la plus ouvertement rythmique.

On ne sera donc pas étonné d’apprendre que l’album a été réalisé en prenant comme point de départ conceptuel les notions de temps, de durée et de répétition. Pour ses prédécesseurs, James Ginzberg et Paul Purgas avaient principalement mis en avant la matérialité du son, allant jusqu’à le confronter physiquement avec l’architecture dans leur disque medium, tiré d’enregistrement réalisés dans un manoir gothique (la Woodchester Mansion dans le Gloucestershire), soumis à des vibrations de basses fréquences et de larsen, comme pour en tirer un portrait en creux.

Cette fois, cette exploration de textures radicales est enchâssée dans une étude de rythmes, entamée non pas pour en découvrir de nouveaux, ni pour créer des patterns encore inconnus, mais pour examiner la manière dont leurs sons, compressés à l’extrême, débordent du cadre imposé par la grille, perturbent les structures draconiennes de l’organisation temporelle du rythme. Poussés, selon leur expression, jusqu’au point critique de la distorsion, leurs sons sont affectés d’étranges comportements : d’étranges phénomènes émergent qui semblent les faire fondre, leur ôter leur consistance solide pour les pousser à rentrer de force dans une armature schématique contraignante. C’est cette violence, cette inadéquation volontaire, qui résulte en feedback, en dégradation, en dégénérescence de toutes sortes, qui procure à l’album toute sa tension. Comme d’autres l’avaient entamé avant eux, Pan Sonic notamment, la musique d’Emptyset est une désagrégation synthétique de la techno, un élagage drastique de toute ornementation, une raréfaction de ses coloris, pour en isoler les bases les plus brutales, les plus essentiellement électriques.

Recur est la deuxième production d’Emptyset pour le label Raster-Noton, après le maxi Collapsed. C’est pour eux l’occasion d’associer leur travail avec celui d’un label qui définit son approche, comme eux-mêmes décrivent la leur, comme une passerelle entre l’art contemporain, le design et la musique électronique. Cet alignement sur une esthétique plus ouvertement techno leur enlève sans doute un peu du mystère qui entourait des productions plus abstraites comme leur album Demiurge, plus difficile à cerner, et justement pour cela plus « durable ». Ils y ont toutefois gagné en efficacité et en immédiateté, et élargissent ainsi leurs horizons industriels en établissant eux-aussi des passerelles entre l’esthétique post-dubstep du collectif Multiverse de Bristol (et du label Subtext de Vex’d auquel ils sont associés) et la production plus clinique, plus méthodique des berlinois de Raster-Noton.



Chroniqué par Benoit Deuxant
le 28/10/2013

Partager cet article :






A lire également sur dMute :
Blog
Dossier
Anthologie 2013 - La musique délirée
Blog
Actualité
Avant Recur, Emptyset passe par la vidéo...



1 commentaire

par Julien Héraud (le 10/11/2013)
c'est bon ça. si t'as d'autres trucs dans le genre je suis preneur
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 15/11 - Chronique
Protomartyr - Relatives in Descent
sam. 04/11 - Blog
#12 (deuxième partie)
mer. 01/11 - Blog
Igloohost - Neō Wax Bloom
mar. 24/10 - Blog
#21 : Oiseaux-Tempête
dim. 22/10 - Blog
NO NEW YORK (1978)
ven. 20/10 - Chronique
Dälek - Endangered Philosophies
dim. 15/10 - Blog
#12
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters