Accueil | dMute

Blixa Bargeld & Teho Teardo

: Still Smiling



sortie : 2013
label : Specula Records
style : Modern Classical / Dark ambient / experimental / Avant Garde

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Mi Scusi 02/ Come Up And See Me 03/ Axolotl 04/ Buntmetalldiebe 05/ Still Smiling 06/ Alone With The Moon 07/ What If ...? 08/ Nocturnalie 09/ Nur Zur Erinnerung 10/ Konjunktiv II 11/ Negroni 12/ Nocturnalia 13/ A Quiet Life 14/ Defenestr

Il est des disques qui surprennent. Comme ça, sans que vous sachiez vraiment ni comment ni pourquoi. Vous vous doutez bien des raisons qui vous ont amené à y jeter une oreille. Une intuition. Une chouette pochette. Deux noms accolés dessus. Comme ici sur ce Still Smiling, confectionné à quatre mains et deux cerveaux par Mauro Teho Teardo (membre historique de Meathead et collaborateur de Mick "Scorn" Harris au sein de Matera) et Blixa Bargeld (ex-Bad Seeds et fondateur de Einstürzende Neubauten). Puis l'écoute fait son oeuvre, et sans coup férir vous voila ferré. Pris dans la nasse d'une musique à la puissance évocatrice immense.

Né d'une rencontre sur d'autres projets (B.O. en 2010 de La Vita Tranquilla, film de Claudio Cupellini avec Toni Cervillo puis plus récemment la bande son d'Ingiuria spectacle entre théatre et musique issu de textes de Claudio Castellucci), leur collaboration s'est prolongée, tout naturellement semble-t-il, au travers de cet album au ressort créatif véritablement intriguant.

Tantôt classiques, tantôt plus expérimentaux, les titres s'enchaînent en autant d'histoires contées par la voix reconnaissable entre mille du polyglotte Bargeld (il voyage de l'anglais à l'allemand en passant par l'italien sans broncher) portée par les harmonies chahutées de Teardo, maestro du sound design, qui entrelacent cordes diverses (l'apport du Balanescu Quartet, entre autres artistes invités, est remarquable) et variées avec des éléments électroniques légers mais sans cesse percutants. Une synthèse lyrique et ensorcelante du talent de deux personnages hors normes pour un disque aux saveurs antiques, presque archaïques, où rythmes, ambiances et prosodies sont tout aussi importants que les mots en eux-mêmes. Magistral et magique.



Chroniqué par Yvan
le 27/09/2013

Partager cet article :







0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



dim. 18/06 - Chronique
Daniel Menche - Sleeper
jeu. 15/06 - Chronique
The Necks - Unfold
mer. 07/06 - Blog
Hugo Kant - Out of Time
sam. 27/05 - Blog
Equipe de Foot - Chapka
jeu. 25/05 - Chronique
Blonde Redhead - 3 O'Clock
lun. 22/05 - Chronique
Bethan Kellough - Aven
sam. 20/05 - Blog
Notilus - S/T
mer. 17/05 - Blog
Kara-Lis Coverdale : Grafts
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters