Accueil | dMute

Brandt Brauer Frick

: Miami



sortie : 2013
label : !K7
style : Electro-Jazz-Expérimental

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Miami Theme
02/ Ocean Drive
03/ Plastic Like Your Mother
04/ Skiffle It Up
05/ Broken Pieces
06/Miami Drift
07/ Verwahrlosung
08/ Empty Words
09/Fantasie Mädchen
10/ Miami Titles

Avec l'album Miami sorti en mars dernier chez !K7 Records, le trio allemand Brandt Brauer Frick poursuit son expérimentation sonore. Entre jazz, techno, industriel et hip-hop, pour ne citer que quelques genres qu'ils arpentent, Daniel Brandt, Jan Brauer et Paul Frick construisent une œuvre déconcertante pour l'auditeur puisque chaque morceau nous plonge dans un univers radicalement différents de ceux qui l'entourent. Difficile de parler de parcours, c'est l'hétérogénéité qui prévaut ici. Les multiples influences ne se conjuguent pas à l'intérieur de chaque titre mais ont chacune droit à une exposition distincte dans le déroulement de l'album.

En fait, c'est sans doute le titre du morceau d'ouverture, Miami Theme qui indique le plus quelle peut être une des écoutes possibles de l'album. L'album se présente comme une musique de film, et ce premier morceau construit le thème récurrent de l'album, thème repris par le final Miami Titles. Dans cette perspective, l'éclatement de cette œuvre s'amenuise. Ou plutôt, elle n'est plus un obstacle à l'écoute. C'est ici qu'on reconnaît l'intelligence de cet album mêlant piano, sonorités techno, voix hip-hop : exiger de l'auditeur une écoute réflexive, ou être heurté s'il se contente de suivre distraitement ce grand écart musical. Chaque morceau est donc l'occasion d'imaginer une nouvelle scène de film, des scènes angoissantes lors des apparitions du thème principal, et des scènes plus légères.

L'album commence par présenter son leitmotiv ( Miami Theme) dans un tempo angoissant, ou du moins dans un minimalisme créant une inquiétante étrangeté. Changeant d'atmosphère, Ocean Drive nous mène à une scène plus rythmée, avec un dialogue entre le martellement du piano transformé en boîte à rythmes et des sons électro. Après une reprise de ce dialogue dans Skiffle It Up, suite de sons électro saccadés et arrêtés par des pulsions mélodiques du piano, Broken Pieces utilise la voix soul du chanteur Jamie Lidell dans un morceau où le rythme s'apparente à un ressassement sans fin, comme si le trio avait à tout prix voulu rompre avec l'idée d'une quelconque progression menant à une fin.

Au milieu de l'album, le court Miami Drift reprend son thème principal pour nous replonger dans l'atmosphère inquiétant de cet univers. Mais le titre suivant (Verwahrlosung) revient à ce dialogue entamé précédemment, avec un piano cette fois-ci désarticulé, agonisant, repoussant sa mort de seconde en seconde, atmosphère soutenue par la voix étouffée de Nina Kravitz. Empty Words signe quant à lui la seconde participation de Jamie Lidell à cette œuvre. Morceau constamment au seuil d'un rythme jazz, rythme toujours essouflé, cette difficulté à s'élancer, ce point de butée devenant finalement la signature musicale de l'album.

Mais la longue agonie du jazz n'en finit pas là, Fantasie Mädchen offrant le mélange entre un jazz désarticulé et un rythme techno, mélange sans doute le plus expérimental de l'album. La reprise finale du thème dans Miami Titles tire toutes les conclusions de ces mélanges sonores. Les Brandt Brauer Frick inventent une musique inclassable, avec le même ton froid et angoissant que ses compatriotes et aînés Kraftwerk et Einstürzende Neubauten.

Chroniqué par Patrice Vibert
le 27/05/2013

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Reportage
(2014-01-27)
@ Bouffes du Nord



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 27/04 - Chronique
Filastine - Drapetomania
jeu. 20/04 - Chronique
Arto Lindsay - Ciudado Madame
mar. 11/04 - Chronique
Jacaszek - KWIATY
mar. 04/04 - Blog
Chrono.fixion - 2016
sam. 18/03 - Blog
King Crimson - Starless (1974)
sam. 11/03 - Blog
Zenzile - Elements
ven. 03/03 - Blog
Al' Tarba - La Nuit se Lève
mar. 28/02 - Chronique
Andy Shauf - The Party
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters