Accueil | dMute

Extrawelt

: In Aufruhr



sortie : 2011
label : Cocoon Recordings
style : Techno

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Blendwerk I
02/ The Next Little Thing
03/ Division Dunkel
04/ Leaf 43 (Neverlasting Edit)
05/ Aufwind
06/ Herz Aus Blech
07/ Pontiac
08/ Swallow The Leader
09/ 808slate
10/ Phoebe
11/ Blendwerk II
12/ Dumb Age
13/ Die Welt Ist Nicht Genug

N'importe quel rôdeur de la nuit, aficionado de bruits interlopes n'a raisonnablement pas pu éviter de s'emmêler les pinceaux sur un dancefloor retourné par de la musique étiquetée Cocoon. Maison quasi légendaire, à travers notamment son gourou de big boss - Sven Vath - ce haut lieu de la dépense calorique héberge quelques talentueux alchimistes (Minilogue, Pig & Dan, Voorn, Ozer...), producteurs expérimentés d'expédients électros parmi les plus variés et efficaces (quelques bouses aussi, faut pas exagérer non plus).

Parmi ces pourvoyeurs d'une techno avide d'horizons nouveaux, se trouve le duo allemand Extrawelt, déjà connu de nos services pour leur excellente première virée discographique (Schöne Neue Extrawelt), et qui sortait récemment In Aufruhr, deuxième mouture au nom plus qu'approprié. En ébullition nous préviennent-ils !
Tendant à démontrer que la musique promue par la maison peut amener ailleurs que sur une plage d'Ibiza tout en ne négligeant pas son attrait jubilatoire, les Extrawelt dressent un état des lieux pantagruélique de leur savoir-faire, en quatorze titres et soixante-dix huit minutes de pure frénésie électroniquée.

Meilleur que son prédécesseur - gageure plus qu'assumée ma foi ! - ce disque foisonnant ne rime pas avec mesquinerie. La boîte de Pandore de ces deux-là est en effet méchamment remplie. En clair la quasi totalité des morceaux fouette au sang la concurrence et convole avec la précellence.

En forme olympique, nos fines gâchettes mettent en plein dans le mille avec une techno minimale racée et sacrément vicelarde, tout en prenant le temps de balancer de ci de là de malicieuses grenades expérimentales, mystiques et sombres à souhait.
Artilleurs de pointe, les deux Hambourgeois vise donc juste avec un disque qui par son éclectisme et son intelligence devrait faire l'unanimité. Bouillantissime, effectivement !

Chroniqué par Yvan
le 04/05/2012

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Schöne Neue Extrawelt
(2008)
Cocoon Recordings
Techno / Minimal



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 17/10 - Chronique
The Internet - Hive Mind
sam. 13/10 - Blog
FloatingArms - Loud Long Life
mer. 10/10 - Chronique
Zenzile - 5+1 : Zenzile meets JayRee
mer. 03/10 - Chronique
Delgado Jones - Rain Forest
ven. 28/09 - Chronique
Tim Hecker - Konoyo
sam. 22/09 - Chronique
Thalia Zedek Band - Fighting Season
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters