Accueil | dMute

Isolée

: Well Spent Youth



sortie : 2011
label : Pampa records
style : House / Deep House

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ Paloma Triste
02/ Taktell
03/ Journey's End
04/ Thirteen Times An Hour
05/ Celeste
06/ Trop Près De Toi (97' Interlude)
07/ One Box
08/ Hold On
09/ Going Nowhere
10/ Transmission
11/ In Our Country

Avec trois albums sortis en un peu plus de dix ans, Rajko Müller aka Isolée n'est pas ce qu'on peut appeler un producteur envahissant. Une rareté qui en fait un artiste précieux, pourvoyeur d'un son reconnaissable entre mille. Depuis Rest et son Beau Mot Plage ancré dans bon nombre de mémoires, il tire les mêmes ficelles ; et derrière ces poétiques productions minimales, seuls les impatients rateront la fête et la lumière.

Passer du rien au tout, faire bouger les nuques et les pieds en prenant son temps, voilà un art que l'Allemand maîtrise à la perfection.
Toujours déroutante, sans cesse complexe, cette house a fini d'être "micro". Si elle l'était peut-être dans ces premiers chapitres - et encore ! - aujourd'hui avec des titres aussi bien fourbis que Taktell, le synthétique Transmission, le spatial One Box ou le tortueux Paloma Triste, une telle dénomination reste toute relative. Ce qui caractérise plutôt cette musique reste sa capacité à continuellement jouer l'équilibriste entre piste de dance et arrière boutique de studio. On imagine sans mal Müller dans cette dernière, expérimentant ses breaks de synthés, ses percussions dissonantes et d'autres rythmiques toutes plus syncopées et désarçonnantes les unes que les autres, avec en filigrane, bien claire dans son esprit, l'idée de faire bouger les foules.

Entre la tête et les jambes, Isolée n'a effectivement jamais tranché, ne ménageant pour le coup ni l'une ni les autres. Et si, n'en déplaise aux extrémistes de l'actualité, ce nouvel opus à l'odeur des vieilles recettes, ce n'est assurément pas celle du réchauffé qui prédomine, mais bien celle d'un savoir faire exigeant et gourmand, fruit d'expériences tranquillement et surement assimilées.

Une jeunesse bien dépensée nous dit l'artiste...Ça ne fait plus aucun doute maintenant !

Chroniqué par Yvan
le 13/08/2011

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Floripa EP
(2015)
Pampa records
Micro House / Tech house / Minimal
Western Store
(2006)
Playhouse
Minimal House
We Are Monster
(2005)
Playhouse
Techno minimale/House



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



mer. 19/09 - Blog
Cyesm - Minorities
ven. 14/09 - Chronique
Low - Double Negative
mar. 11/09 - Chronique
Animal Collective - Tangerine Reef
mer. 15/08 - Chronique
The Necks - Body
jeu. 09/08 - Chronique
Pram - Across the Meridian
jeu. 26/07 - Chronique
Ian Hawgood - 光
jeu. 19/07 - Blog
Dezordr Session : la dixième
lun. 09/07 - Blog
#13 : Jeunesse Sonique
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters