Accueil | dMute

2Kilos &More

: Entre3villes



sortie : 2010
label : Optical Sound
style : Electro / Ambient / Post-rock

achat/téléchargement

Tracklist :
01/ IAN
02/ STE
03/ FON
04/ CSP
05/ ICH
06/ ESS
07/ ARK
08/ ZWI
09/ OUT

On peut dire pour commencer que du beau monde s'est rassemblé autour du nouveau projet des 2Kilos&More : Black Sifichi qui amène ses textes et sa voix, Norscq lui prend les commandes de la console et Flore Magnet celles de nos sens de toute sa grâce vocale. Un beau programme en perspective, esthétique et singulier, à l'instar d'un digipack, au format atypique, bariolé de bleu, de vert, de mauve. A l'image de la musique qu'il contient, reflet étrangement coloré et conceptuel des trois villes dont nous parlent le titre.

Ce disque se cale en effet à mi-distance de trois cités européennes où chacun des protagonistes a séjourné : Paris, Essen et Berlin. Trois métropoles, moins parties prenantes des ambiances échafaudées par le duo (pas de field recordings ici) que réelles sources d'influences. Un album d'une pureté rare, urbain bien entendu, sombre et foisonnant. L'exemple même de luxuriance minérale .
Chaque morceau porte la même structure : recherche et improvisation électronique définissent une trame sur laquelle se posent des instrumentations organiques. Nait ainsi une musique surprenante, grâce à laquelle on transite d'un post-rock rentré vers une électro ambient ombrageuse. Des sonorités qui s'amalgament presque malgré elles et caressent à rebrousse-poil leur auditoire avant de le prendre littéralement à la gorge dans un final (Out) aussi condensé qu'efficace, l'éclatement au grand jour d'une folie trop longtemps retenue.
Au centre de ces débats , plus qu'un pont entre ces deux mondes faits d'expérimentations rock et d'électronique savante, un morceau fleuve (Ich) qui synthétise le travail et l'approche artistique de ces deux-là : un alliance solide d'érudition et de style.

Irrémédiablement, l'Entre3villes des 2Kilos&More devient indispensable à toutes pérégrinations, réelles comme fantasmées. Idéal pour les errances volontaires. Celles aux odeurs enivrantes d'éther, qui relèvent le goût de ces nuits sauvages où se chercher devient un jeu ; où pour se retrouver il ne reste plus qu'à arpenter la cité. Seul, et grâce à eux, bizarrement, bien accompagné.



Chroniqué par Yvan
le 25/03/2011

Partager cet article :


A lire également sur dMute :
Blog
Top
Nos sélections 2015
Lieux-Dits
(2015)
Ant-Zen
IDM/Post-Rock/Ambient/Indus
Kurz vor5
(2012)
Audiophob
Electronica/Noise/Indus/Ambient
8Floors Lower
(2007)
Jeans Records
Electronica / Ambient



0 commentaire
Laissez un commentaire
Nom (obligatoire)
Mail (ne sera pas publié) (obligatoire)
Site web (facultatif) Recopier le code ci-dessous (obligatoire)



jeu. 21/09 - Blog
Ease the Soul - Unconscious
ven. 15/09 - Interview
Interview avec Ruelgo
ven. 25/08 - Chronique
Grizzly Bear - Painted Ruins
dim. 20/08 - Chronique
Lawrence English - Cruel Optimism
mer. 16/08 - Chronique
Shannon Wright - Division
mer. 02/08 - Blog
Cornelius - If You're Here
lun. 24/07 - Chronique
Ici et Lui - Punk Prodige
mar. 18/07 - Chronique
Toàn - Histós Lusis
 newsletter : 
ok





Equipe/Contact  |  Partenaires  |  Présentation  |  Crédits  |  Newsletters